17 février 2012

Trois nouvelles signatures chez Vignobles & Signatures

Trois nouvelles "signatures" ont rejoint le club Vignobles & Signatures, en ce début d'année: les Domaines Pierre Gaillard (Côte Rôtie, Faugères, Bayuls), Roger Groult (Calvados) et Alain Jaume & Fils (Châteauneuf du Pape, Lirac).

Le club compte donc à présent 17 membres,  représentant 1.620 hectares de vignes, 12,3 millions de cols  de production et 76,9 millions d'euros de chiffre d’affaires. Il s'agit, outre les trois nouveaux arrivés, de Paul Blanck & Fils (Alsace), du Domaine Cauhapé (Jurançon), de Couly-Dutheil (Chinon), des Champagnes Drappier, de Jean Durup (Chablis), du Domaine Saint André de Figuière (Provence), de Laubade & Domaines Associés (Bordeaux/Armagnac), Guilbaud Frères,(Muscadet), d'Antonin Guyon (Savigny les Beaune), du Domaine de l'Hortus (Languedoc), du Domaine Rolet (Jura), de Louis Tête, (Beaujolais), du Château de Tracy (Pouilly sur Loire) et de Joseph Janoueix (Libourne).

Vignobles & Signatures.jpg

La France de Vignobles & Signatures (sans les nouveaux entrants)

Pour sa présidente, Magali Couvignou-Combard, leur dénominateur commun est de proposer "une belle  sélection  de vins  fins,  leaders  dans  chaque  région représentée", et leur objectif est "d'accroître leurs ventes en optimisant les synergies communes, autant commerciales que techniques».

 Dans cet esprit, notons que le club organise un événement commun, ce dimanche 19 février, au domaine de l'Hortus, à Pic Saint-Loup, en avant-première du prochain Vinisud.

Plus d'info: http://www.vsclub.com/


   


15 février 2012

La Cave du Dynastie

Les Chinois sont l'avenir du vin, à ce qu'on dit. Et même l'avenir à court terme, si j'en crois les statistiques des exportations françaises.

Grâce leur en soit rendu.

11150|000002884|fce5_orh100000w428_dynastie.jpg

La Cave du Dynastie

 

Certains, tout de même, ont la fâcheuse habitude de singer nos grands vins (plusieurs grands crus en ont fait l'amère expérience), et même nos marques: un certain Daniel Li a ainsi déposé la marque Castel en Chine (Caves Maître France, signe-t-il sur ses annonces) et il a même été jusqu'à sponsoriser la conférence de Pancho Campo et de Robert Parker lors de leur venue à Hong Kong.

Decanter nous annonce à présent qu'une société chinoise a pris pied dans le négoce bordelais. Elle vendra des vins fins dans l'Empire du Milieu.

Sans doute pour faire plus couleur locale dans la capitale girondine, elle a choisi de prendre un nom français; enfin, presque.

Elle s'appelle "La Cave du Dynastie" (r).

"Ce" Dynastie est dirigé par un certain M. Yung, qui anime une équipe de 7 commerciaux qui maîtrisent tous le Mandarin. Dans une seconde temps, on espère qu'ils apprendront aussi la français.

 PS. A l'attention de M. Yung: on dit la Dynastie. Et donc, La Cave de la Dynastie, pas "du" Dynastie.

18:27 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, Chine | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |