15 juillet 2013

What's in a logo?

Il n'y a pas que le Roi qui change en Belgique, il y a aussi les logos des deux grandes communautés du pays.

Exit le coq, côté wallon, au profit d'un emblème très épuré, qui n'est pas sans évoquer les dominos, ou bien la maçonnerie.

51d2cef2357028fef4ed4714.jpg

Quant au lion flamand, il se présente à présent de face, mais un peu tronqué. Notez quand même le mot "Etat"...Cqfd.

51e10ce9357004d3e6149c47.jpg

 

A noter que les deux communautés ont enfin réussi à s'entendre sur une langue: les deux "logos" sont en anglais.

Mon petit commentaire sera beaucoup moins consensuel: cette mode des logos parfaitement creux me fatigue.

Bravo aux graphistes qui sont parvenus à vendre cette daube aux politiciens de part et d'autre du rideau de pomme de terre. Cela prouve que la crédulité n'a pas de frontières.

Notez que côté français, nos départements ne sont pas mal non plus.

Deux exemples.

D'abord, l'ancien logo de la Somme, qui mettait l'accent sur les deux facettes du département, la mer et la campagne, avec en lien, l'oiseau prenant vaguement la forme de la baie de Somme. Ce n'était peut-être pas génial, mais on comprenait.

CG80.GIF

Et maintenant, le logo actuel, évoquant... et bien, évoquant rien du tout.

Unknown.jpeg

 

00:17 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

13 juillet 2013

Stopper la flavescence, oui, mais à quel prix?

Le préfet de Saône et Loire a rendu obligatoire les traitements préventifs contre la flavescence dorée. Ceux-ci ont été effectués entre le 24 et le 28 juin dernier.

Outre le fait que les épandages (parfois pratiqués par hélicoptère) peuvent être nocifs contre la faune locale (et notamment les insectes utiles comme les abeilles et coccinelles), je me pose la question suivante: qu'en est-il de la certification bio.

Un viticulteur bio qui se serait fait traiter "à l'issue de son plein gré" perd-il sa certification?

Question subsidiaire: n'y a-t-il pas d'autres traitements possibles? Des traitements qui n'exigent pas qu'on enferme les enfants et qu'on évite de passer dans les vignes dans les heures qui suivent...

Plus d'info: Le journal de Saône et Loire et Stop Flavescence Bourgogne

13:44 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, France | Tags : flavescence dorée, bourgogne, préfet, saone et loire | Lien permanent | Commentaires (5) | | | |