16 novembre 2016

Faut-il préférer le bio français?

Sur Europe 1, ce dimanche, le PDG de Picard, M. Daillez, a confié que la plupart de ses produits bio venaient de Belgique ou d'Italie. Il a également déclaré qu'il "voulait rapatrier la production bio sur la France".

Je me demande bien pourquoi. C'est certes très sympathique, devant les micros d'une radio française (même émettant d'Allemagne), de dire son amour du terroir hexagonal. 

Mais que doivent en penser les clients des 16 magasins Picard de Belgique? Sont-ils des consommateurs de seconde zone? Pourquoi devaient-ils absolument passer au bio français? Parce qu'il est plus cher? Ou plus rare? 

Et accessoirement: M. Picard peut-il me dire ce qui fait que les producteurs bio belges produisent plus, mieux ou moins cher que leurs homologues français?

 

00:10 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

31 octobre 2016

Du vin belge... qui n'en est pas toujours

L'association "Belgische Wijnbouwers", qui regroupe la plupart des vignerons flamands, vient de lancer le logo "100% Belgische Wijn" (Vin 100% belge).

images.jpeg

Le but est de garantir que les raisins utilisés pour la vinification sont bel et bien belges.

Moi qui pensais qu'il y avait des contrôles, pour cela!

Rappelons la règle européenne (censée être appliquée en Belgique comme dans les autres pays de l'Union). Sont autorisés:

"Les termes vin "du/de/des/d'" (...), produit en/au/aux/à (...) ou "produit de/du/des/d'" (...) ou des termes équivalents, complétés par le nom de l'Etat membre ou du pays tiers lorsque les raisins sont récoltés et transformés en vin sur ce territoire."

(Source: Règlement CE n°479/2008, paragraphe i)

En clair, si le raisin n'est pas récolté en Belgique, et vinifié en Belgique, il ne peut porter la mention Vin belge ou Vin de Belgique. Il peut éventuellement porter la mention Vin de la Communauté européenne si les raisins utilisés proviennent d'un ou de plusieurs pays de l'Union.

Bref, pour sympathique qu'il soit, ce logo 100% Belgische Wijn n'a pas lieu d'être. Si des fraudes à l'étiquetage sont avérées, si des raisins étrangers sont utilisés pour élaborer un vin déclaré comme belge, il convient d'alerter les pouvoirs publics pour faire cesser ces pratiques; c'est d'ailleurs sur la foi de soupçons similaires que des vignerons français ont demandé récemment aux services des fraudes de se pencher sur d'éventuelles re-qualifications de vins chiliens en vins espagnols, par exemple.

Même si la démarche peut prêter à sourire - qui aurait envie d'usurper une mention aussi peu porteuse, a priori, que l'origine "Belgique", dans le monde du vin? - il ne faut pas oublier que le marketing local a le vent en poupe dans la distribution belge - peut-être une façon pour les enseignes belges de faire oublier que la plupart d'entre elles sont détenues par des groupes étrangers!

Quoi qu'il en soit, la production déclarée de vin en Belgique a été multipliée par 5 en dix ans, pour atteindre le million de litres.

09:54 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique | Tags : origine, vin, belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |