03 janvier 2008

Ah, les bons voeux que voila!

Notre ami Eric Boschman nous adresse ses meilleurs (?) voeux, que nous nous empressons de partager avec vous, fidèles lecteurs. Et comme on disait naguère dans Mission Impossible, "Le département d'Etat niera toute implication"...

Sans reconnaissance préjudiciable

Veuillez accepter, sans obligations implicites ou explicites, mes meilleurs vœux écologiquement responsables, socialement conscients,  sexuellement neutres (et là on peut carrément évoquer un progrès important dans l’histoire de l’humanité), à l’occasion de la célébration du solstice d’hiver, fêté suivant vos préférences personnelles, qu’elles soient religieuses, païennes,  laïques ou autres, dans le respect des traditions, habitudes us et coutumes des autres ou de leur choix de n’avoir pas de traditions du tout.

Je vous souhaite également une période fiscalement prospère, satisfaisante au point de vie personnel, et non compliquée médicalement à l’occasion du commencement de ce qui est généralement accepté comme le début de l’année 2008, dans la plus totale acceptation des calendriers d’autres cultures. Ces vœux sont émis sans réserve et sans distinction quelle que soit la race, nationalité, croyance ou non croyance, préférence sexuelle, couleur de peau, pilosité ou âge de celui ou de celle qui les reçoit.

En acceptant ces vœux vous acceptez les conditions suivantes :

Ce message de vœux est sujet à annulation ou retrait. Il est librement transférable sans altération du message original. Il n’implique aucune promesse par l’émetteur des vœux quant à l'exaucement des vœux formulés. Ces vœux sont valables pour une année calendrier (d’après la convention, communément appelé «calendrier grégorien») ou jusqu'à l’émission de nouveaux vœux lors d’une prochaine occasion. La garantie se limite au remplacement de ces voeux ou à la communication d’une nouvelle version, à la seule discrétion du souhaiteur. Pour ce qui est de la mention de solstice, ces veux n’impliquent aucune affirmation formelle quant à la croyance ou non en la théorie copernicienne.
 
796 - Boschman
Eric Jingle Bell Boschman

P.S.: Aucun arbre n’a été abattu, endommagé ou autrement incommodé par l’envoi de ce message. Toutes les scènes de cascades ont été tournées en utilisant des images d’animaux de synthèse ou des peluches volontaires pour l’exercice, aucun dommage n’a été constaté par les envoyés de Gaïa et de la FSCA. Les photos de Carla Bruni sont libres de doigts, ce qui n’est pas son cas actuellement. Ce mail est aussi éco-compensé, le gaz carbonique ainsi que le méthane produit par l’auteur de ces voeux durant la rédaction, ainsi que pendant la transmission, ont été pris en compte dans une ardente négociation entre la famille Mittal et la région Wallone en vue de l’usage éventuel d’un haut-fourneau de la région liégeoise. On notera cependant qu’un certain nombre d’électrons ont été légèrement perturbés lors de la transmission. Toutes mes excuses aux défenseurs des électrons libres.

Eric Boschman

00:03 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

21 décembre 2007

Belgement vôtre

Ca y est, après 6 mois d'efforts, la Belgique a enfin un gouvernement.

Heureusement, pendant tout ce temps, le pays a réussi à continuer à vivre, et pour les plus productifs, à produire. C'est ainsi que l'autre jour, à la télé, j'ai vu Ludovic Boucart présenter le nouveau millésime des vins de Roisin, et notamment son Effervescence de Roisin.

Le journaliste a aussi passé la parole à nos deux amis Eric Boschman et Xavier Faber, qui ont utilement rappellé que ça ne signifiait rien de comparer ce produit avec un Champagne. C'est vrai que ce n'est pas demain que la rhubarbe va compléter les 3 grands cépages de Champagne.

Surtout, nos deux duettistes ont affirmé haut et clair que le vin de Roisin était un grand produit en lui-même.

Ca fait chaud au coeur d'entendre de telles vérités dans la bouche de ces jeunes. Bon, d'accord, Eric a pris un peu de bouteille, mais il est djeune dans l'âme (si si, il a une âme, et très pure, j'ai vu son aura l'autre jour à la télé). Quant à Xavier, il a perdu sa dernière dent de lait avant hier en croquant un blanc trop sec. Mais je m'égare.

Ca fait d'autant plus chaud au coeur, disais-je, que dans le même temps, quelques "grands anciens" se décrédibilisent en enfonçant des portes entr'ouvertes ("Tous les millésimes se ressemblent", lit-on chez Decanter), ou en copiant-collant des analyses vieilles de 15 ans ("Tous les Bordeaux se ressemblent").

Accessoirement, ça fait plaisir que des Belges - un producteur, un journaliste et un sommelier -  hissent ainsi le drapeau de la qualité. Sans se pousser du col, bien sûr, car ce ne serait pas très belge.

Et c'est un Français qui vous le dit. 

vinderoisin1 [640x480]

 

11:37 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |