15 mai 2008

Du Comté sur vos tartines

Ce midi, j'étais invité à Bruxelles, rue des Minimes, à l"Arrière Pays", pour une petite bouffe sur le thème "Tartines & Comté".

Le but de la manip', présentée par mon ami Marc Vanhellemont, était de proposer un nouveau mode de consommation pour le Comté - mode belge s'il en est, puisqu'il s'agit de la tartine.

Et oui, le Comté se prête aux canapés, aux tranches, aux tartines. Peut-être devrait-on dire plutôt les Comtés, car entre le jeune de 10 mois, souple et lacté, et le vieux de 24 mois, plus sec et plus corsé, il y a de quoi faire de beaux accords.

Pour nous inciter à la création, Marc nous avait proposé une palette de saveurs assez inattendue. Passe encore pour le jambon fumé, la cressonnette ou les radis; mais qui aurait imaginé voir un jour cohabiter entre deux tranches de pain du Comté, des abricots secs, du miel, des morilles, des pommes ou encore du poireau? Et pourtant, ça marche!

Les combinaisons étaient aussi riches que variées. Et ce qui ne gâte rien, l'exercice n'est pas trop onéreux. Des mariages avec quelques boissons choisies (le Vin de Coing de Roisin, la Westmalle, un bon Côtes du Jura, un cidre de Cru, etc...) apportaient un peu de piment supplémentaire à l'exercice.

Alors, on s'en paie une tranche?

 

 

 

17:25 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique | Tags : fromage | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

11 mai 2008

Foire aux Vins Champion

La foire aux vins bat son plein chez Champion-Mestdagh, depuis mercredi dernier.

Vous ai-je déjà dit que j'aimais bien le travail de l'acheteur maison, Jean-Michel Jaeger? Ce n'est sans doute pas le plus médiatique, mais ses choix sont d'autant plus intéressants qu'ils sont souvent personnels.

vins-05-08_fr

 

Voici en tout cas mes incontournables. Mais n'hésitez pas sortir de mes recommandations, je n'ai pas tout goûté, et puis, les prix sont tout à fait abordables, alors vous n'aurez pas de regrets.

La grande distribution n'a pas que des effets positifs sur le secteur du vin, mais quand une enseigne sort un peu du lot, pourquoi ne pas le dire?

 

-Culemborg 2007, Chenin d'Afrique du Sud (3,99 euros)**

-Mademoiselle de Saint Baville (Tracy) 2005 Pouilly Fumé (9,95 euros)***

-La Genestière Tavel Rosé 2006 Civéee Raphaël (6,75 euros)**(*)

-Montesierra Somantano 2006 (3,99 euros)**

-Casa Amada Chili Carménère 2006 (5,99 euros)**(*)

-Château de Gaudou Cahors 2006 (3,99 euros)**

-Lacheteau Crémant de Loire (6,99 euros)**

-Terroirs des Dentelles Vaqueyras 2005**(*)

-Domaine de Fontavin (Chouvet) Châteauneuf du Pape  2005 (16,50 euros)***

 

 

11:26 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |