15 mars 2015

Sans attendre, Godeau!

Il y avait belle lurette que le jury d'In Vino Veritas n'avait pas eu tellement de plaisir avec un Bordeaux. Qui plus est, avec un Saint Emilion. Cet oiseau rare, c'est le Château Godeau 2011. Tellement fruité au nez qu'on se pince pour y croire - cerise, fraise, mûre, groseille, un vrai panier! Mais on note aussi une pincée de poivre. La bouche ne déçoit pas, elle allie gourmandise, puissance et structure - les tannins sont enrobés, soyeux, noyés dans le fruit, le moka, le jus de viande, la réglisse et le piment d'Espelette (excusez du peu). Quelle belle texture! Et quel beau travail du bois, utilisé ici comme une épice rare.

château godeau,saint emilion,bordeaux,vin,plaisir

Depuis 2012, le château est aux mains de la famille Florisoone, anciens propriétaires de Calon-Ségur. 

Le domaine compte 5,5 hectares sur le plateau calcaire (commune de Saint Laurent des Combes). Il a pour voisins la Mondotte.

A noter la très forte proportion de Merlot dans l'encépagement: 95%. Et l'absence de Cabernet-Sauvignon, les 5% restants étant constitués de Cabernet Franc.

Info: contactgodeau@gmail.com

 

00:11 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Bordeaux, France | Tags : château godeau, saint emilion, bordeaux, vin, plaisir | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

10 mars 2015

Une petite histoire belge

Un car de touristes flamands a eu droit à un joli tour de France. Se fiant à son GPS, le chauffeur, qui devait acheminer ses clients à La Plagne (Savoie) a pris la direction de La Plagne (Ariège). 

Arrivé à Toulouse, le temps lui a paru long, il a commencé à se poser quelques questions. Vérifications faites, il a finalement repris la bonne route. Son car est arrivé à destination avec 24 heures de retard.

Comme quoi la technologie moderne n'a pas toujours que des avantages, surtout si l'on ne vérifie pas les solutions qu'elle propose.

Dans la même veine, un camionneur russe a un jour confondu Caen et Cannes (en cyrillique, c'est la même chose).

Et l'on ne compte plus les erreurs entre les différents Chaumont de France (en Vexin, en Bassigny...).

19089996.jpg

Et si jamais vous devez aller chercher du vin à Saint-Aubin (excellent cru de la Côte d'Or), vérifiez bien que vous n'êtes pas en route pour le Saint-Aubin de l'Aisne, de l'Aube, de l'Eure et Loir, de l'Indre, des Landes, du Nord... ou de la Province de Namur, chez nos amis belges...

 

10:09 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Europe, France, Pour rire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |