15 juin 2009

A la découverte des vins belges... avec Eric Boschman

Si vous ne partez pas en juillet, notre ami Eric a "un truc" pour vous

Les 3 et 4 juillet, il vous propose de partir à la découverte des vins belges

Le 3, rendez-vous à 11 heures du matin au 52 avenue Brugmann à Uccle, pour un petit cours à propos de ces merveilles cachées de nos terroirs.

De 11h 30 à 12h30 Théorie, histoire.
12h30/ 13h apéro dégustation
13h/14h30 petit lunch léger
14h45/ 16h cours de dégustation
16h au revoir et à demain

Le lendemain rendez-vous à 10h, toujours au 52, et départ vers le domaine des Agaisses

11H15 au plus tard arrivée sur place, visite des vignobles, explications techniques.

12h30 lunch soit à Binche, soit, si le temps le permet, pic-nic dans la vigne.

14h30 Visite de la cave: explications sur l'élaboration, démonstration de dégorgement manuel et dégustation des différentes cuvées.

16H plus ou moins au revoir et petite surprise

Prix: 120 euros tout compris, miam, glouglou etc etc...

Réservations: info@fawa.be

06:51 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

04 mai 2009

Pétillante Belgique

Selon la dernière enquête Ubifrance/GfK réalisée sur les ventes de vin en Belgique, il se vend aujourd'hui plus de Cava que de Champagne au plat pays. En 2006, le Champagne constituait 20% des ventes de vins effervescents en Belgique, contre 17% au Cava; en 2008, le Champagne est descendu à 15%, tandis que le Cava est monté à 25%.

On note plus généralement une forte hausse des ventes d'effervescents non-français (de 44% à 52%).

Les plus gros consommateurs d'effervescents se trouvent dans le Nord du pays, et c'est là que se boivent 91% du Cava consommé en Belgique.

Et ce n'est pas qu'une question de prix: le prix moyen observé du Cava est de 5,6 euros la bouteille, ce qui est exactement le prix moyen des mousseux et crémants français (hors Champagne).

Les prix les moins chers du marché sont ceux des mousseux allemands (2,9 euros la bouteille), mais ceux-ci plafonnent à 5% en volume.

La prochaine déferlante de bulles sur le marché belge est déjà annoncée; il s'agira du Prosecco. Cette appellation italienne connaît déjà un gros succès outre-Manche; elle vient en outre de mettre un peu d'ordre dans son offre. Aucune raison pour que les Belges ne se laissent pas séduire. La GD belge est déjà sur le coup, notamment Colruyt...

06:21 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique | Tags : vin, belgique | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |