06 juin 2011

Qu’est-ce qui vous intéresse ?

Quelle histoire pourrai-je vous raconter aujourd'hui, qui n'ait pas été déjà écrite?
Vous décrirai-je les vins de ce domaine slovène ou patagon que vous ne trouverez jamais dans votre Lidl ni même, si vous visez un peu plus haut, chez votre caviste? Et dont vous n'avez rien à faire.

Vous relaterai-je par le menu mes aventures dans les Pouilles, quitte à vous assommer avec des cépages aux noms improbables? Vous prendrai-je à contrepied, en vous vantant la reconversion à la qualité de ce vignoble de production de masse? Peut-être même que vous feriez semblant d'y croire.

Ou bien vous conterai-je les vicissitudes de ce grand cru que nous n’avons, ni vous, ni moi les moyens de nous payer ? Histoire de faire exploser le compteur de visites de ce blog...

Vous amuserai-je avec une anecdote à deux balles?

Vous livrerai-je, "bruts de cuve", mes états d'âme sur les difficultés de la dégustation au long cours?

Vous infligerai-je à nouveau mes écœurements sur une viticulture où les mentions sur l'étiquette prennent le pas sur le contenu de la bouteille, et où les critiques suivent bien gentiment les codes des AOC et les modes du moment?
Je ne suis pas sûr que ça vous passionne encore. Ni moi, d'ailleurs.

Et si vous me disiez ce qui vous intéresse vraiment?

00:00 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Europe, France, Vins de tous pays | Tags : vins; vignobles, blogs de vin | Lien permanent | Commentaires (7) | | | |

04 juin 2011

"Decanter Power list" ou on a les héros qu'on mérite

A ses lecteurs internautes, Decanter propose régulièrement de donner leur avis sur un point d'actualité, via un sondage.

Le dernier en date consistait en un questionnaire à choix multiple: on demandait au lecteurs de choisir une personnalité parmi les cinquante de la "50 Power list" - la liste des 50 personnes les plus influentes du secteur vin. 

Plusieurs choses m'ont intrigué dans cette liste.

D'abord, le fait que certains noms me sonti totalement inconnus. Qui sont donc Mel Dick (joli patronyme, mais seulement 6 votes, 1% du total des réponses), Robert Sands (0 vote, 0%), Wu Fei (7 vote, 1%), Nobutada Saji (0 vote, 0%), John Kapon (15 votes, 2%) et Eduardo Guilisasti (5 vote, 1%)?

Je me suis aussi surpris à comparer certains scores: 7 votes pour Stéphane Derenoncourt, 7 votes également pour Piero Antinori. C'est plus flatteur pour le premier que pour le second. Je n'ai guère été étonné devant celui de Robert Parker (148 votes, 22%) ni celui de Jancis Robinson MW OBE (79 votes, 11%); j'ai aussi bien rigolé devant les 51 votes obenus par "The Amateur Wine Blogger". "Ici Londres, les internautes votent pour les internautes".

A part ça, j'ai noté quelques absents dans la liste: moi, d'abord (je souffre à l'évidence d'un manque d'image outre-Manche). Mais aussi pas mal de critiques faisant généralement autorité dans notre secteur. Je ne les citerai pas pour ne pas leur faire de peine, mais je note que les organisateurs du sondage leur ont préféré des "tycoons" comme Pierre Castel ou le nouveau DG de Pernod Ricard, ou des acheteurs de la grande distribution britannique.

Et moi, pour qui aurais-je voté? Joker.

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, France, Grande-Bretagne, Vins de tous pays | Tags : decanter, vin, vignoble, powerlist | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |