14 décembre 2011

"The Unique Marcil Experience", Chez Marie, à Ixelles

C'est pas pour me vanter, mais vendredi, j'ai été au restaurant. Chez Marie, à Ixelles. Ca fait des années que je voulais y aller, surtout pour le sommelier. C'est Daniel Marcil - un habitué des dégustations In Vino Veritas; et puis surtout, un bon copain.

Ce soir-là, ce gentil Québécois nous a concocté une sélection de vins "mystère" - à charge pour nous de les reconnaître, ou au moins, leur région d'origine. Joli défi que j'ai relevé, bien sûr, mais avec un succès  très inégal. En fait, je n'ai pu identifier l'orgine que d'un vin sur trois.

Pas le premier, déjà;  j'avais pensé à un riesling allemand ou australien, c'était bien un riesling, mais autrichien.

Le voici:

IMG_0712.jpg

L'Autriche, version riesling

Kamptal Schloss Gobelsburg Riesling 1ötw 2009

Citronnelle, pamplemousse, un peu d'arperge aussi au nez; en bouche, c'est puissant et surtout très minéral. Pas beaucoup de complexiét, mais un côté très direct, une élégance remarquable. 13° alc.

 

Pour le second, je me voyais plutôt en Galice, avec un godello. C'était un chenin de Touraine.

A savoir:

Touraine Château de Coulaine 2009 Cuvée "Pieds Rôtis" 

Notes de cidre et de frangipane au nez; en bouche, un étonnant équilibre entre l'alcool et l'acidité; c'est un peu évolué, déjà, mais la finale saline, reste très fraîche.

IMG_0713.jpg

La Touraine, version chenin

Pour le troisième vin, par contre, je suis tombé juste, c'était bien un Corbières. Enfin presque, car il est déclaré en Vin de Pays. A savoir:

Vin de Pays de Hauterive La Baronne Cuvée Las Vals 2005

Un seigneur! Au nez, c'est très épicé, presque sauvag; en bouche, c'est d'abord corsé (vieux cuir, encens) puis suave (moka, chocolat), la texture est veloutée, magnifique, les tannins bien présents, mais sans assécher la fin de bouche; au contraire, une belle amertume réveille le palais. Elevage très soigné, le vin n'est pas marqué, juste arrondi, sans enlever en rien ni son caractère terrien ni sa puissance. 

 

Merci, Daniel, pour cette belle soirée - ton jeu, c'est aussi amusant que le Trivial Pursuit, et  c'est plus désaltérant...

Et peu importe de reconnaître le vin, en définitive, quand il est bon...

Alors si vous aussi, vous voulez tenter "The Unique Marcil Experience", c'est chez Marie, Rue Alphonse de Witte 40, B-1050 Ixelles (Bruxelles). Les amis du vin sont les bienvenus. Réservation fortement recommandée (les places sont limitées): +32 2 644 30 31

Vous pouvez aussi demander à choisir les vins à la carte bien sûr...

IMG_0715.jpg

Le Languedoc, côté Mourvèdre.

17:05 Écrit par Hervé Lalau dans Autriche, Belgique, Canada, France, Languedoc, Loire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

06 décembre 2011

Exportations de vins français en Belgique: les chiffres des Douanes

La Fédération des Exportateurs de Vins & Spiritueux (FEVS) publie les chiffres des exportations de vins français, arrêtés au 30 septembre 2011 (d'après les Douanes).

Ceux-ci sont en net recul sur le marché belge (-8%, à 334 millions).

Trois régions tirent les chiffres vers le bas: la Bourgogne (-9%, à 23 millions) et surtout la Loire (-24,5%, à 15 millions) et le Beaujolais (-32%, à 1,7 million d'euros).

Le Languedoc-Roussillon, lui, limite la casse à (-4,5%, à 10 millions).

Trois régions progressent, à l'inverse: Bordeaux (+6,6%, à 75 millions), les Côtes du Rhône (+6%, à 20 millions) et la Champagne (+7%, à 66 millions).

On notera qu'en valeurs, Bordeaux et Champagne représentent à eux seuls 40% des exportations de vins français vers la Belgique. Et encore, pour la Champagne, il convient sans doute majorer les chiffres des Douanes en tenant compte des achats des Belges en France (un phénomène qui touche également les ventes de Bourgogne, d'Alsace et de Loire, mais à un moindre degré).

12:05 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Bordeaux, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |