16 janvier 2012

Foie gras: silence radio chez Carrefour Belgium

Les pains sont grillés depuis longtemps, les foies gras sont mangés, les faux gras de Gaia aussi. Les fêtes sont passées. Mais je n'ai toujours aucune réponse de la chargée des relations publiques de Carrefour Belgium à ma question du 29 décembre, que je lui ai transmise par courriel. Pour ceux qui ne l'auraient pas lue, c'est ICI

C'est son droit le plus strict ne ne pas me répondre, bien sûr. Que ce soit un choix délibéré de sa part, ou de l'indifférence, ou du mépris... ("les blogs, quelle engeance!") ou qu'elle n'ait tout simplement rien à dire.

Je ne saurai donc probablement jamais si Carrefour soutient les producteurs de foie gras (le groupe en fait même fabriquer sous sa marque Reflets de France) ou si il les vitupère, comme dans les messages de Gaia qu'elle diffuse sur ses ondes.

Dans mes études de journalisme, il y a bien longtemps, j'ai appris cet adage : "ne pas communiquer, c'est déjà communiquer". Mais il est un un autre qui s'applique sans doute encore mieux à la réalité de Carrefour en Belgique: "Buy global, speak local". Ou en bon français: "ma main gauche ne sait pas ce que fait ma main droite".

13:26 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

12 janvier 2012

C.I.A.

Vous le savez, le dernier film de Clint Eastwood traite du fondateur du F.B.I., J. Edgard Hoover.

Mais ce que vous ignorez sous doute, c'est que son projet initial était de le consacrer à Eric Boschman, le fondateur de la C.I.A.

510px-CIA.svg.png

Eric Boschman? C.I.A.? Oui, vous lisez bien. L'ami Eric est depuis peu le Directeur des Opérations de la C.I.A, alias Catering Intelligence Agency - et oui, il y avait bel et bien une astuce...

Derrière ce choix apparemment facétieux de sa nouvelle raison sociale, il y a  cependant une recherche approfondie et une réalité tangible: en matière de gastronomie, Eric sait à peu près tout sur tout, et inversément.

Si ce n'est pas la définition de l'intelligence, au sens anglo-saxon du terme, alors je veux bien faire un stage au SDEC.

Comme il se décrit lui-même sur Google+, Eric est "sommelier-amuseur-public et chroniqueur gastronomique quand je ne dors pas".

C'est pour ça qu'on l'aime, et qu'on lui donne ici régulièrement sa tribune. Bonne anneye, l'ami!

17:25 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |