22 octobre 2011

Plagiaire, moi?

Un confrère du Progrès de Lyon a déposé hier ce commentaire sur ce blog

"Bonjour, Un de mes articles a été publié le 12 octobre dans la PQR, en l'occurence dans le Progrès suite à ma rencontre, en exclusivité chez Dominique Piron, avec Jean-Pierre Coffe où je donne les informations sur les assemblages réalisés pour une enseigne française de hard discount français et où j'ai reproduit son affirmation: "On n'a aucune raison de changer un cheval qui gagne !" Vous publiez le 13 des commentaires dans votre blog sans citer mon article. C'est pourquoi je vous remercie d'en signaler la source ci-dessous à vos lecteurs. http://www.leprogres.fr/rhone/2011/10/12/jean-pierre-coffe-prepare-l-arrivee-du-beaujolais-nouveau

Cordialement,

Jean-Claude Martin

Je ne vois bien entendu aucun inconvénient à mentionner l'existence de l'article de M. Martin, mais je tiens à préciser que je n'ai jamais eu connaissance de son article avant son message, ni, par conséquent, des propos de M. Piron.

Le  titre de mon post (posté le 13, mais rédigé la veille) n'est donc en rien inspiré du travail de mon confrère, seul le hasard a voulu que je choisisse une expression comparable à celle employée par M. Piron dans son interview.

Ce n'est pas mon habitude de plagier le travail des confrères, et le faire d'un manière aussi évidente, dans le titre du billet, aurait été non seulement indécent, mais également particulièrement maladroit.

Je n'ai que ma bonne foi pour convaincre M. Martin, et j'ose espérer qu'elle suffira.

01:07 Écrit par Hervé Lalau dans Beaujolais | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |

13 octobre 2011

Le Beaujolais Nouveau, Jean-Pierre Coffe et Leader Price: on ne change pas une équipe qui gagne

Fort du succès de 2010 (60.000 bouteilles écoulées en quelques heures, se vante le discounter), Leader Price reconduit son opération Beaujolais Nouveau. Toujours avec Jean-Pierre Coffe; et toujours avec Dominique Piron (ils ont élaboré ensemble la cuvée 2011).

Dommage, j'aime bien les vins de Dominique Piron, dont je salue les efforts au sein de l'association Expression d'Origine, qui regroupe quelques uns des meilleurs producteurs de la région.

Mais aller les acheter chez un casseur de prix, non, je ne pourrai pas.

00:25 Écrit par Hervé Lalau dans Beaujolais | Tags : beaujolais, coffe, discount, vin, vignoble | Lien permanent | Commentaires (8) | | | |