13 avril 2013

Beaujolais (suite): pèlerinage à Vauxrenard

Vauxrenard est un charmant petit village du Beaujolais, à l'Ouest de Fleurie ou au Sud de Juliénas, comme vous préférez. Sur la carte, ça paraît tout proche de la "civilisation" - je veux dire des grandes voies de passage.

Mais même avec un GPS, ce n'est pas si évident. Et puis ça tourne pas mal. Bref, il faut une bonne raison pour y aller.

photo.JPG

 

Moi, je l'avais: rencontrer, en chair et en os, une personne que j'apprécie beaucoup, une femme avec qui j'ai noué, au travers des blogs, une sorte d'amitié virtuelle, j'ai nommé Isabelle Perraud, des Côtes de La Molière.

J'aime son honnêteté, j'aime sa franchise, sa force de conviction, sa passion; j'aime aussi sa façon de remettre le vin dans un ensemble bien plus vaste, la vie, celle du vigneron, celle du consommateur, celle de la planète.

Certains font le pélerinage de Bernadette à Lourdes, moi, j'ai fait celui d'Isabelle à Vauxrenard.

Eh bien, elle est encore mieux en vrai!

Pétillante comme un jeune Moulin à Vent sur son gaz. Naturelle.

Tiens, au fait, j'ai adoré son 2011. Sa droiture, son fruit un peu espiègle (on dirait Isabelle!). Sa "buvabilité". A peine 12°! Et pourtant, ce n'est pas fluet, non, c'est fluide, nuance. Et puis le grain de sel sur la langue en fin de bouche...

Je n'avais pas beaucoup de temps, on m'attendait à Epernay, et je n'étais pas trop sûr de la route pour redescendre à Mâcon (je me suis perdu, d'ailleurs).

Alors, je suis parti trop vite, un peu comme un voleur. Avec deux bouteilles sous le bras (merci!), et puis surtout, le souvenir de moments précieux passés en compagnie de gens vrais. Isabelle, bien sûr, et puis Bruno, son mari, dans genre un peu plus taiseux, peut-être, mais pas moins intègre dans sa démarche.

A bientôt, j'espère!

00:00 Écrit par Hervé Lalau dans Beaujolais, France | Tags : côtes de la molière | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

11 avril 2013

Miss Vicky - the Wines

Suite de mes aventures beaujolaises, en léger différé...
 
Vous connaissez Miss Vicky, la blogueuse. J'en ai parlé ici l'automne dernier.
 
Mais connaissez-vous ses vins? C'est qu'elle est fille et cousine de vignerons. Ses parents exploitent le Château des Moriers, à Fleurie.
 
Quant à elle, comme elle a la bosse du marketing, elle propose une gamme à son nom - ceux de ceux parents, rhabillés pour l'occasion - les vins, pas les parents. Et puis d'autres, issus d'autres régions. 
Mardi, elle nous en a fait goûté quelques flacons, entre copains...
 

photo copie 11.JPG

Miss Vicky en action
 

Château des Moriers Moulin à Vent 2010

Fermé au premier nez, s'ouvre à l'aération; de la griotte à l'alcool, un grillé pas trop marqué; une belle texture: les tannins sont un peu sévères encore, à attendre un peu. 14,5/20

 
Les Vins de Vicky Fleurie 2008
 
Du fruit bien mûr (cerise, mûre), du cuir au nez; en bouche, des épices, beaucoup de finesse, de sève, de nervosité. Joli! 15/20
 

photo copie 10.JPG

 
 
Les Vins de Vicky Fleurie 2010
 
Toujours un joli fruit (framboise), un peu plus discret. La bouche, elle, est plus virile, les tannins sont bien présents. 14/20
 
Les Vins de Vicky Mâcon Villages 2010
 
Très aromatique, floral (aubépine en fleur); pas mal de gras, très sympa. 15/20

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Beaujolais | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |