09 septembre 2014

Les vendanges démarrent dans le Beaujolais sous les meilleurs auspices

Reçu de la très efficace Mélina Condy, d'Interbeaujolais, ce communiqué qui sent bon le raisin frais: 

 "Les premiers coups de sécateurs ont été donnés en ce début de semaine, dans les secteurs les plus précoces du vignoble (16 500 hectares situés entre Lyon et Mâcon). Pour les blancs, les vendanges ont débuté autour du 5 septembre du fait d'une maturation plus rapide du chardonnay.

Pendant plus d'un mois, près de 50 000 « coupeurs » et « porteurs » vont animer les rangs serrés de gamay et de chardonnay - car, ne l'oublions pas, le vignoble produit également du vin blanc. Les cuvages et les domaines préparent l'arrivée de cette indispensable main d'œuvre, le Beaujolais étant le seul vignoble français, avec la Champagne, où les vendanges manuelles sont généralisées. 

Sur le plan climatique, les conditions printanières idéales ont permis le bon déroulement de la floraison. Si les températures plutôt fraîches de l'été ont ralenti la maturation des raisins, elles n'ont aucunement porté préjudice à la récolte. Le retour du soleil ces derniers jours a permis à la maturation de très bien progresser et laisse présager d'une belle qualité de raisins. Les vendanges peuvent donc se dérouler sous les meilleurs auspices.

La météo clémente prévue pour les prochains jours devrait permettre de maintenir le bon état sanitaire du vignoble constaté actuellement. La maturation pourra ainsi s'achever dans les zones les plus tardives dans de bonnes conditions.

En volume, la récolte devrait être légèrement supérieure à la moyenne de ces 5 dernières années.

Même s'il est encore trop tôt pour le qualifier, les viticulteurs du Beaujolais se montrent plutôt confiants quant à la qualité du millésime 2014. Les premières dégustations diront ce que donnent les vins et de quels adjectifs il faudra parer cette nouvelle année."

 

 

23:01 Écrit par Hervé Lalau dans Beaujolais, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

20 août 2014

Beaujolais: le point des maturités

Je reçois à l'instant ce communiqué d'Interbeaujolais sur les maturités dans ce vignoble. 

"A ce stade, le vignoble se porte bien malgré la météo capricieuse de ces dernières semaines. Comme partout en France, les températures ont été fraîches et accompagnées d'épisodes pluvieux. Par chance, en Beaujolais, les épisodes de grêle sont restés localisés.

 Ces conditions climatiques ont ralenti quelque peu la maturation des raisins. Toutefois, la véraison avait déjà débuté dans le vignoble avant l'arrivée du mauvais temps, le rendant donc moins sensible aux maladies. A contrario, les conditions climatiques idéales du premier semestre avec des températures chaudes et un très bel ensoleillement ont assuré un très bon état sanitaire à la vigne à un stade où elle était particulièrement vulnérable, lors de la floraison notamment qui s'est ainsi déroulée dans de parfaites conditions début juin.

Au final, les bilans climatiques cumulés à fin juillet restent bons : + 1°C pour la température moyenne de janvier à juillet avec une pluviométrie proche de la normale. L'insolation reste également excédentaire sur cette période.

A noter que les maturations lentes sont souvent de qualité. La forte amplitude thermique actuelle entre la nuit et le jour favorise notamment la synthèse des anthocyanes qui donnent la couleur au vin. Cela laisse donc présager d'un beau potentiel pour ce millésime.

Aujourd'hui, la maturation continue à progresser de manière régulière. L'augmentation du degré est bonne au regard des températures assez fraîches de ces derniers jours.

Malgré les épisodes de pluie, les pH sont bas ce qui devrait permettre aux vignerons d'attendre avec sérénité le moment idéal pour vendanger les raisins à maturité optimale.

En volume, la récolte semble à ce jour légèrement supérieure à la moyenne de ces 5 dernières années avec un rendement proche de celui de 2010 à degré égal.

Dans ce contexte favorable, l'interprofession s'attend à des conditions de mise en marché valorisantes proches de celles de l'an passé".

 

15:11 Écrit par Hervé Lalau dans Beaujolais, Europe, France | Tags : 2014 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |