17 octobre 2010

"Vignobles et découvertes 2010": premiers sites labellisés

Le Secrétariat d'Etat au Tourisme et le Conseil Supérieur (français) de l'Oenotourisme ont annoncé la liste des sites ou circuits oenotouristiques labellisés  "Vignobles et Découvertes", en cette toute première promotion.

En Beaujolais, la destination "Beaujolais des Pierres Dorées".

En Bourgogne, la Colline de Montrachet, la Colline de Corton et  Dijon - Côtes de Nuits.

A Cognac, "Le vignoble de Cognac".

En Loire, La Vallée du Layon, la Vallée du Loir et la Vallée de la Loire Chinon - Bourgueil - Azay.

En Rhône, le projet "Vallée du Rhône Crussol Côtes du Rhône".

Dans le Sud-Ouest, le Pays des Bastides et vignoble du Gaillac.

Pas de label cette année pour la Provence, l'Alsace, la Champagne, la Savoie, le Centre-Loire, le Jura ni le Languedoc-Roussillon.

19 juin 2010

Où l'on reparle des Sélections Mondiales... et de l'Alsace

L'Alsace n'a peut-être pas la place qu'elle mérite dans le Panthéon des vins français, et au-delà.

C'est sans doute la faute, en partie, à l'accent mis sur le cépage - une donnée historique, toujours en débat en ce qui concerne les Grands Crus, mais qui a tendance à détourner l'attention que mériteraient les bons terroirs et les bons vinificateurs.

Mais la faute aussi au caractère hétérogène de la production: le plus médiocre, le plus dilué, le plus "sucreux" (néologisme constitué de creux et de sucré, que je viens d'inventer pour vous) y côtoie le sublime, le minéral, l'aérien, le typé...

Car quand c'est bon, c'est bon, en Alsace. Ce n'est pas moi qui le dit, ce sont les dégustateurs des Sélections Mondiales de Québec, qui ont donné deux médailles d'or à la Maison Dopff au Moulin, pour son Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2007, et pour son  Gewurztraminer Grand Cru Brand de Turckheim 2007.

Deux récompenses pour une même maison française, c'est l'exception qui confirme la règle, dans ce concours où, je vous l'ai déjà dit, la France n'a pas brillé. Faute de combattants, et faute de vins convaincants.

En tout cas, ces deux médailles apportent de l'eau au moulin de... Dopff, qui a compris l'intérêt du marché québécois, comme de l'exportation en général, pour asseoir la notoriété de ses vins. Gageons que la SAQ, dont l'offre alsacienne n'est pas pléthorique, s'y intéressera.

 

11:36 Écrit par Hervé Lalau dans Alsace | Tags : quebec, alsace | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |