07 mai 2012

Dopff Au Moulin met un grand cru sous capsule: j'aimerais bien déguster

Mon compère David, des 5 du Vin, vient à nouveau de se lâcher au sujet du liège. C'est ICI

Il faut dire qu'il rentre du Portugal, berceau de la bouchonnerie, et qu'il a eu son lot de désillusions

Je ne vais pas paraphraser ce qu'il dit (très bien), en plus c'est son vécu, pas le mien.

Je ne vais pas non plus répéter ce que j'ai déjà dit à ce sujet.

Comme dégustateur, mon but est est de vous faire partager mes coups de coeur pour des produits issus d'un terroir et d'un savoir faire de vigneron, pas d'un type de bouchage. Le bouchage, à mon sens, c'est ce qui ne doit pas se voir, ou plutôt se sentir. Et à ce jeu, là, je ne dirais pas que la capsule est irréprochable - rien n'est jamais parfait en cette Vallée de Larmes, mais je dirai qu'elle s'en tire mieux que le liège.

Aussi, j'attends avec impatience le premier concours parrainé par un fournisseur de capsules, qui osera rendre au screwcap ce qui lui appartient.

Riesling GC Schoenenbourg 2008 screwcap Australia.jpg

Et qu'on ne me dise pas que ce mode de bouchage est bon pour les bas de gamme. Si problème de bouchage il y a avec le liège, il est encore plus grave sur un vin de prix. Et je ne parle pas seulement du goût de bouchon, mais également de la vivacité, de la pureté aromatique, que l'on perd trop souvent, notamment du côté des blancs - je veux dire, des grands blancs.

Aussi, voir qu'une grande maison d'Alsace comme Dopff Au Moulin a adopté la capsule pour un de ses Grands Crus, je me dis que c'est bon signe... même si c'est juste pour ses exportations en Australie!

M. Dopff, puis-je vous demander une faveur? Pouvoir déguster simultanément ce même grand vin sous les deux bouchages... et en rendre compte, en toute objectivité.

16:59 Écrit par Hervé Lalau dans Alsace | Lien permanent | Commentaires (8) | | | |

27 mars 2012

Obapa: "yes, we can!" - Alsace et Jura bio à Kientzheim

Le premier mai, à Kientzheim, l'Organisation Professionnelle de l'Agriculture Biologique en Alsace (Opaba) et les vignerons bio d'Alsace organisent "une journée dédiée au plaisir de la dégustation, à l’échange et à la découverte de terroirs et signatures" regroupant 40 vignerons bio alsaciens et jurassiens (130 vins en dégustation libre).

Entrée : 5€ (verre compris). Pas de vente sur place.

Plus d'info: http://www.opaba.org/bioenalsace/

00:14 Écrit par Hervé Lalau dans Alsace, Jura | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |