16 août 2009

Groetjes uyt Stellenbosch

Ca y est, je foule le sol sud-africain. Me voici à Stellenbosch, berceau du vignoble springbok.

Pour vous situer les choses, rien de mieux qu'une petite carte, n'est-ce pas. Comme vou sle constatez, l'essentiel du vigneoble se situe dan sle sud-ouest du pays, non loin du Cap. Vous comprenez sans doute pourqoui nos amis britanniques parlent souvent de Cape Wines, ou nos amis néerlandais, longtemps maîtres de cette province, de Kaapse wijn.

En parlant de Néerlandais, c'est vrai que Stellenbosch a tout d'une bourgade coloniale batave telle qu'on se l'imagine ou qu'on la montre dans les films. Si vous avez un faible pour les maisons à pignons, les jolies balustrades, c'est bingo.

Provinciale ou non, Stellenbosch est tout de même la petite capitale du vin sud-africain.

Je vous écris de la terrasse du Stellenbosch Hotel, un verre de Kanonkop Kadette Pinotage bien planté à côté de l'ordi. Qui a dit que le pinotage était un cépage de seconde zone?

Fruits noirs, épices, bon équilibre acide, de l'ampleur, pas mal de vivacité. De quoi accompagner dignement le curry d'agneau à la malaisienne que nous ont concocté nos hôtes. Pour un premier vin, ca augure bien

Les choses sérieuses commencent dans quelques heures, avec une visite de Kaapzicht, ce soir.

Il fait beau, presque chaud (23°), des hivers comme ça, je supporte bien.

Restez connectés. Plus demain...

 

south_africa_wine_map

16:03 Écrit par Hervé Lalau dans Afrique du Sud | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

14 août 2009

Boschendal Pinot Noir Chardonnay 1685

A quelques heures de mon départ pour l'Afrique du Sud (un voyage que j'aurai le plaisir de vous narrer en détail dès dimanche prochain), j'ai voulu réviser un peu. Voici donc un vin de Boschendal, maison remarquable par ses excellents rapports qualité-prix.

1685, ce n’est pas le millésime (heureusement!), mais la date de l’arrivée à Boschendal des premiers colons huguenots – les Springboks ont une mémoire d’éléphant !
Cela prouve en tout cas que le vin n’est pas né d’hier, au Cap. Et chez Boschendal, aujourd'hui, il s'agit d'une gamme de produits.

 

Boschendal

Ce blanc de table, je l'ai dégusté dans son millésime 2008 (notez que l'Hémisphère Sud ayant toujours de l'avance, le 2009 devrait bientôt être disponible)
Chardonnay et Pinot noir, voilà un assemblage peu commun, mais où chacun apporte ce qu’il a de meilleur; les 60% de chardonnay, la richesse, le gras et la structure ; le pinot noir (vinifié en blanc), les petits fruits rouges, les épices, la fraîcheur, en un mot, la séduction.

Les deux cépages sont issus de deux vignes bien séparées, situées sur les contreforts du Simonsberg, entre Stellenbosch et Paarl.


Accords gourmands: son bel équilibre gras-acidité fera merveille sur une viande blanche ou un poisson en sauce, même légèrement relevée.

09:37 Écrit par Hervé Lalau dans Afrique du Sud | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |