28 janvier 2011

Sur la Breede Rivier

A deux heures et demie de route de Stellenbosch, plein Est, au delà du grand tunnel, on trouve la zone de Robertson, qui fait partie de la région de la Breede Rivier. Ici, on l'appelle la vallée des roses et des vignes. Le climat est beaucoup plus sec que dans la région du Cap, mais une grosse amplitude thermique entre jour et nuit permet de préserver les arômes. La moyenne des températures reste donc raisonnable. De plus, la Breede Rivier permet l'irrigation. Les sols sont variés, les expositions également; isans parler des rendements; il est  donc difficile de trouver un dénominateur commun. Bref, comme un  peu partout en Afrique du Sud, le nom de Robertson est plus un vecteur d'image, un signe de ralliement, que la marque d'une véritable identité commune.

 

vin,vignoble,afrique du sud

Breede Rivier

 

L'association des vins de Robertson avait gentiment préparé pour nous une dégustation de quelques vins de ses membres. A la cave de Viljoendrift, précisément. Un lieu privilégié, sur les bords de la large rivière - ce qui n'était pas du luxe, par cette très chaude journée d'été austral. Je vous plante le décor? Imaginez un petit embarcadère surplombant le fleuve, et au dessus, une maison sur pilotis, avec un grand balcon. A intervalles réguliers, les sprinklers se déclenchent pour humidifier les vignes et les plantes en pots qui décorent le balcon. Une petite boutique permet au touriste d'acheter du vin; à côté, c'est une autre boutique qui vend des textiles africains. Il est bientôt onze heures et demie. Dieu qu'il fait chaud, même sous mon beau chapeau de safari...

Sur l'embarcadère, un petit panneau m'indique que les crocodiles et les hippos sont rares - le dernier aurait été vu au 17ème siècle, on me demande de signaler si je l'aperçois...

Une grande table a été dressée pour nous, on nous apporte les vins et chaque producteur les commente pour nous. Au boulot!

Voici ma sélection...


Rietvallei Special Select Sauvignon 2010
Bourgeon de cassis, buis, quelques notes d'asperge, mais la bouche est riche, grasse, bien mûre; bonne acidité, finale sur le citron et le bitter; beau potentiel; 10 mois sur lies, un vin pour connaisseurs; 16/20

Ashton chardonnay Unwooded 2009
Ce vin de coopérative assemble différentess parcelles
Joli nez de pomme mûre, belle matière à la fois solaire et croquante. Curieusement, cet "Unwooded" a fermenté avec des "staves"; 14,4 alc. 14/20

De Wetshof Bon Vallon chardonnay 2007 14,4pc
Très beau nez, floral et fruit blanche pêche blanche et poire belle bouche équilibrée, bonne acidité 14,5/20

Excelsior chardonnay 2009
Pomme, agrume, camomille au nez; bon équilibre en bouche 14/20

Viljoensdrift Rivergrandeur Chardonnay 2010

Très belle matière, nez acacia et poire, beaucoup de minéralité en bouche.
Le boisé (6 mois de staves américains) est imperceptible, il assouplit seulement le vin; 14,5 alc 15/20

Danie de Wet "Nature in Concert" Pinot Noir 2009

 Fraise, fumé, notes très animales, beaucoup de fraîcheur et de tension; "On croirait un pinot de Stéphane Tissot" lance ma consoeur Wink Lorch (une Anglaise amoureuse du Jura); 14/20

Excelsior Evanthuis Cabernet Sauvignon 2007
Fruité au nez (mûre, framboise), assez tannique en bouche, mais le bois est bien fondu; 22 mois de barrique dont 30% de bois neuf. Potentiel: 10 ans au moins; 16/20

vin,vignoble,afrique du sudDans ma sélection

Ashton Roodewal 2007
Cabernet Franc 60%, cabernet sauvignon 30%, merlot 10% 13pc alc
20 mois barrique plus un an en bouteille.

Fumé, prune, au nez; en bouche, moka, cacao, caramel, bonne longueur, puissance contenue; les tannins sont peut-être un peu rudes en finale 15/20

En résumé, si j'ajoute l'excellent pinotage bio de Bon Cape (The Ruins) dégusté la semaine dernière, voici une région à potentiel... qui gagnerait à définir son style.

05:32 Écrit par Hervé Lalau dans Afrique du Sud | Tags : vin, vignoble, afrique du sud | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

27 janvier 2011

Le petit chenin qui sent... l'Afrique du Sud

Savez-vous où se trouve le plus gros vignoble de chenin au monde? Entre Saumur et Vouvray? Vous n'y êtes pas. C'est en Afrique du Sud, qui compte à elle seule la moitié de la superficie plantée, soit le double de la France.

Très courant chez les Springboks, il n'a cependant pas toujours bonne réputation. La faute aux rendements, principalement, et au manque de "focus", comme on dit ici. Nous dirions: de définition. Une association s'est créée, la Chenin Blanc Association of South Africa, qui vise à le réhabiliter, et qui oeuvre justement pour que les vignerons retrouvent ce "focus". Ils sont déjà plus de 70 dans tout le pays. Ils sont parvenus à convaincre pas mal de leurs collègues de ne plus arrcher leurs vieilles parcelles, comme ce fut le top souvent le cas ces 20 dernières années.

chenin-header.jpg

Ecoutons Ken Forrester, le président de l'association: "Nous avons dans les mains un pur sang, et nous le traitons comme une bête de somme, un cépage à tout faire, du vin de base à bas degré pour le brandy en passant par le vin doux juste bon à produire du sucre. C'est vrai qu'il se prête à beaucoup de types de vinifications, mais le chenin est un superbe cépage, on doit le respecter, trouver son style. C'est aussi notre Unique Selling Proposition: "Le Chili a le carménère, l'Uruguay le tannat, l'Argentine le Malbec, nous avons le pinotage en rouge ert le chenn en blanc. C'est quasiment un Unique Selling Proposition, car les gens de la Loire qui en produisent ne le vendent pas sous le nom de chenin, mais sous celui de leurs appellations".

Du style, de la définition, j'ai pu en retrouver dans les vins apportés chez Kleine Zalze, à Stellenbosch, par les vignerons de l'association. Ils m'ont permis de mesurer l'étendue de la palette du chenin en Afrique du Sud, en termes de sols (car du grès au calcaire en passant par le schistes ou le granite, le chenin est un bon révélateur de terroir), de profils (sec et sur le fruit, plutôt vif ou plutôt riche, barriqué, doux, botritysé ou non...) et d'arômes (agrumes, fruits tropicaux, coing, miel, acacia, rôti...).

Kleine Zalze1.jpgKleine Zalze vu de l'hôtel Protea (photo H. Lalau)

Voici mes préférés de la soirée:

-Joostenberg  noble late harvest 2009

-De Trafford Straw Wine 2008

-Raats 2009

-Ken Forrester FMC 2009

-Kleine Zalze Barrel fermented 2008

 

Plus d'info: http://www.chenin.co.za (Ina Smith)

04:33 Écrit par Hervé Lalau dans Afrique du Sud | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |