12 février 2017

La Nouvelle Zélande s'intéresse à l'alvarinho

La Nouvelle-Zélande cherche à diversifier son offre de cépages blancs, actuellement très "sauvignon-centrée". Et semble avoir trouvé un nouveau cheval de bataille, au moins pour ses vignobles bien arrosés, avec l'alvarinho.

Les premières plantations remontent à 2009 et le vignoble en production  est encore limité à une trentaine d'hectares, mais de plus en plus de wineries s'y intéressent. Avec non seulement l'envie de le faire découvrir aux buveurs locaux, mais surtout celle de l'exporter, notamment au Royaume-Uni, où ce cépage est déjà apprécié grâce aux vins de Rias Baixas: grâce aux Espagnols, pas besoin d'expliquer, comme sur d'autres marchés, où il est encore virtuellement inconnu.

00:45 Écrit par Hervé Lalau | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Décidément la Nouvelle Zélande continu de faire évoluer son offre viticole qui progresse considérablement ces dernières années. J'ai hate de déguster un vin issus de ce cépage alvarinho !

Écrit par : LES CAVES | 12 février 2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.