01 décembre 2016

Plaimont, les dernières vendanges de l'année

Pour nous changer des primeurs, voici des vignerons qui sont heureux de n'être pas les plus rapides, mais plutôt de vendanger tard: les producteurs Plaimont... qui m'adressent ce sympathique communiqué.

Un peu d'histoire

Dans le Vic Bilh, un édit de 1745 interdisait de récolter avant le 4 novembre. Traditionnellement, la vendange avait lieu pendant l’été de la Saint-Martin, vers le 11 novembre, jusqu’au 15 novembre, jour de la Saint Albert. En 1991, à la mi- novembre, suite à une gelée précoce mémorable, les raisins n’étaient pas prêts. Les vignerons de Plaimont durent attendre avant de vendanger et firent un pari : cueillir les dernières grappes fin décembre. La dégustation qui s’ensuivit étonna œnologues et vignerons par sa qualité : le Pacherenc de la Saint-Sylvestre était né. Depuis, Plaimont Producteurs et la Cave de Crouseilles perpétuent cette tradition dans toute la zone d’appellation.

P2016.jpg

 

Une savoureuse prouesse

Cette année, une quinzaine de vignerons ont été sélectionnés, de Viella jusqu’à Arricau-Bordes, dans les 3 départements du Gers, des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes- Pyrénées. Leurs parcelles (5 ha environ), dévoilent une aptitude particulière à produire des raisins sur-mûris. Mais conserver ces raisins sur souches relève souvent de la prouesse... Tout l’automne, ces vignerons s’engagent dans une bataille de chaque jour, notamment contre les étourneaux qui dévastent volontiers les parcelles ! Il faut alors repousser les gourmands volatiles par l’utilisation de canons sonores et de filets de protection tendus au-dessus des parcelles.

La nuit du 31 décembre, cette année encore, les vignerons feront partager leur vendange avec le public, pour un réveillon magique qui reste dans les mémoires... La climatologie typique de cette région proche des Pyrénées, ses automnes cléments (journées chaudes et nuits froides), l’absence de pourriture, et les coteaux escarpés du Vic-Bilh, permettent après une 3ème voire une 4ème trie, de récolter les grappes passerillées, confites sur pieds. Véritable nectar aux arômes de miel, d’épices et de fruits exotiques, le Pacherenc de la Saint-Sylvestre est une cuvée confidentielle. Avec un rendement de 5hl/ha, soit 3 000 bouteilles de 50cl qui voient le jour, la cuvée de la Saint-Sylvestre est l’illustration de la mobilisation d’un collectif de vignerons qui se démènent pour donner naissance à un vin rare.

Demandez le programme!

  • Toute la journée du 31/12:
    Découverte et dégustation des Pacherenc, animations dans le vignoble et dans le village, exposition d’artiste locaux et d’artisans d’art, balade en calèche, jeux traditionnels de quilles et de palet gascon...

  • 9h30-12h:
    Ouverture des Fêtes de la St-Sylvestre avec le casse-croûte vigneron à Viella.

  • 10h, 11h et 16h:
    Sessions de dégustation de 3 tries de Pacherenc animées par un œnologue de la Cave de Crouseilles.

  • 12h30:
    Déjeuner vigneron animé au foyer (réservation au 05 62 69 62 87).

  • 17h:
    Pastorale inédite : « Un puit dans le Pacherenc ». Cet pièce de théâtre est une adaptation du roman « Le Puits et la Maison », écrit par Joseph Peyré, paru en 1955.

  • 19h:
    Retraite aux flambeaux : munis de flambeaux, les participants traversent le village pour se rendre dans le vignoble du Pacherenc de la Saint-Sylvestre et y vendanger les dernières grappes sur-mûries ...

  • 19h30:
    Ban des Vendanges du Pacherenc de la Saint-Sylvestre : les précieuses grappes sont récoltées.

  • 21h15:
    Repas de réveillon à Viella (Gers), et au Château de Crouseilles animé par un orchestre (réservation au 05 62 69 62 87).
    Réveillons partenaires dans les foyers et restaurants alentours

08:01 Écrit par Hervé Lalau dans France, Sud-Ouest | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Écrire un commentaire