18 novembre 2016

C'était hier

Pour la sortie du Beaujolais, le Manneken Pis de Bruxelles avait revêtu les habits de Compagnon du Beaujolais.

mainpage.cfm.jpeg

Sympathique témoignage de l'amitié belgo-beaujolaise - même si les ventes du BN ne sont plus ce qu'elles ont été, en Belgique, les liens perdurent, et il y a une vie au-delà du Nouveau.

Et puis, il faut toujours voir la bouteille à moitié pleine... c'est plus facile de mettre le Manneken Pis aux couleurs d'un vin français que de mettre la Tour Eiffel aux couleurs d'une bière belge!

09:04 Écrit par Hervé Lalau dans Beaujolais, Belgique, Europe, France | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Merci Hervé, tu as certainement raison. La Belgique reste un marché stratégique pour les vins du Beaujolais et nous espérons retrouver des parts de marché auprès de nos cousins belges. Bravo au Devoir Franco-belge du Hainaut des Compagnons du Beaujolais qui propose des animations toute l'année. En Belgique, ils sont basés à Mons. Si parmi tes lecteurs, il y a des amateurs de Beaujolais qui veulent les rejoindre, merci de leur transmettre mes coordonnées.

Écrit par : Jean Bourjade | 20 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.