14 novembre 2016

Le BN de Duboeuf en avant-première

A quelques jours du "déblocage", je ne résiste pas au plaisir un peu crapuleux de commenter le Beaujolais Nouveau 2016 de Georges Duboeuf.

La séduction commence avec une belle robe profonde aux reflets violines. Elle se poursuit avec un nez mutin de framboise et de mûre, une bouche acidulée, fluide, mais d’une très bonne structure. 

Accord gourmand : charcuterie, viande blanche… ou même tout seul, à l’apéro (dans ce cas, servir légèrement rafraichi).

bn-2016-etiq-174-max-400x0-0x-max-536.jpg

12:23 Écrit par Hervé Lalau dans Beaujolais, France | Tags : duboeuf | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.