04 octobre 2016

Bordeaux, toujours plus grand

En matière de transport du futur, on croyait avoir tout vu, tout entendu: un train qui circule dans le vide à plus de 1000 km/h, une voile solaire, un ascenseur pour la lune... 

Le Président du Conseil départemental de la Gironde, Jean-Luc Gleyze, va presque aussi loin, mais pour beaucoup moins cher. Son projet consisterait en effet à mettre la rocade de Bordeaux, notoirement encombrée, en sens unique. Eureka: l'investissement se limiterait à quelques panneaux.

Et du même coup, la capitale de la Nouvelle Aquitaine se trouverait dotée du plus grand sens giratoire au monde - 45 km de rond point.

2343080_772_infograhie-gironde-larocadedebordeaux_800x542p.png

Seul petit hic, évidemment - y accéder, et surtout, en sortir. Dans ce nouveau schéma, en effet, pour aller de la sortie 20 à la sortie 19, ou de la 23 à la 22, ou de la 25 à la 24 (etc...), il faudrait faire tout le tour de la rocade. En admettant même que la circulation s'en trouve fluidifiée, pas sûr qu'on gagne du temps.  

M. Gleyze serait-il tombé tout petit dans un oeuf de béton, d'où une certaine obsession pour l'effet vortex? Et celui-ci l'aurait-il entrainé jusque dans la suprême dimension?

Dans le même ordre d'idée, je vous propose le "Belgisch Klaverblad", malicieusement conçu par nos voisins néerlandais. A première vue, rien de spécial, mais observez bien d'où viennent et où vont les voitures sur ce type d'échangeur...

Unknown.jpeg

00:40 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.