13 juillet 2016

Saint Sébaste Neuchâtel Sélection 2014

Il est une tradition bien alléchante lors du Mondial du Chasselas: c'est de remettre aux jurés un carton de 3 bouteilles par journée de dégustation. Bouteilles issues des doubles des flacons dégustés lors du concours, regroupés totalement au hasard. 

Une fois rentré chez lui, pour le juré, c'est la surprise; pour moi, cette année, j'ai découvert dans le carton un vin d'un producteur que je ne connais pas, Saint Sébaste, et d'une région où je n'ai jamais mis les pieds, Neuchâtel.

Seule certitude: c'est du Chasselas.

 

IMG_9608.jpg

Je ne m'attendais donc à rien de précis, sauf peut-être, vu la localisation un peu plus septentrionale de Neuchâtel, à un vin un tantinet plus fluet que ses homologues de l'arc lémanique. Ce Saint Sébaste 2014 Cuvée Sélection, m'a étonné, au contraire, par sa belle présence, sa corpulence, son opulence.

Si les arômes primaires du chasselas (tilleul) s'estompent un peu, c'est au profit d'une belle harmonie de fruits mûrs, de fleurs blanches, de miel et de fruits secs (amandes); la bouche est à l'avenant, riche, légèrement épicée. Elle présente aussi une bonne vivacité.

Que vous dire à propos de sa minéralité - ce mot qui n'existe pas, ce concept vague et galvaudé! Juste qu'effectivement, il y a de la pierre dans ce vin. La fiche évoque le calcaire et le sable. Moi, je pense à des dalles au soleil, après la pluie.

Et n'est-ce pas mon droit imprescriptible, ma liberté intangible de dégustateur que de vous livrer mes impressions, même les plus subjectives, de vous asséner ma poésie à deux balles? Pour l'approche scientifique, il y a la fiche technique. Quant au prix, il est tout à fait abordable; 8,5 CHF.

Je crains, cependant, que vous n'ayez quelques difficultés à retrouver ce vin hors de Suisse. Raison de plus pour vous y rendre: si j'en juge par les photos du site de Saint Sébaste, voici encore un très joli vignoble.

imagVignoble.jpg

La cave, propriété de la famille Kuntzer, se situe à Saint Blaise, à l'extrémité nord du Lac de Neuchâtel; mais le domaine s'étend sur 7 communes voisines; il est exploité en biodynamie. Si son premier cépage, en ordre d'importance, est le Pinot Noir (utilisé notamment à Neuchâtel pour une spécialité locale, l'Oeil de Perdrix), le Chasselas vient en deuxième position. 

Plus d'info: www.kuntzer.ch

00:59 Écrit par Hervé Lalau dans Suisse | Tags : neuchâtel, suisse, saint sébaste | Lien permanent | Commentaires (5) | | | |

Commentaires

Salut Hervé,

Moi je le connais fort bien ce domaine et je t'invite à faire plus ample connaissance avec lui lors de ton prochain passage en Suisse. Outre l'oeil de perdrix, tu découvriras trois variations du pinot noir et du chardonnay (cuve, barrique et une cuvée parcelaire).
Un domaine très homogène en ce qui concerne la qualité de ses crus.
Santé,et au plaisir.
Laurent

Écrit par : Laurent Probst | 13 juillet 2016

Répondre à ce commentaire

Merci Laurent, c'est noté!
Je suppose que tu en as déjà parlé sur http://vinsconfederes.ch ?

Écrit par : Hervé Lalau | 13 juillet 2016

Répondre à ce commentaire

Oui, pas plus tard que le mois passé, où Anja Kuntzer m'a reçu (Jean-Pierre était absent). Et à d'autres occasions avant.
Mais l'idée n'était pas de faire de la pub pour mon site chez toi.

Écrit par : Laurent Probst | 13 juillet 2016

Répondre à ce commentaire

Je m'en doute bien, mais ça me fait plaisir de le faire connaître aux lecteurs.

Écrit par : Hervé Lalau | 14 juillet 2016

Répondre à ce commentaire

Salut Hervé,

Je te propose deux liens pour répondre à ta demande . Le premier ne traite que de chasselas, ainsi nous serons dans le sujet :
http://vinsconfederes.ch/2012/jean-pierre-kuntzer-le-chasselas-neuchatelois-est-il-de-garde/

quant au second lien ci-dessous, il s'agit du compte rendu de ma dernière visite en juin dernier :
http://vinsconfederes.ch/2016/une-superbe-degustation-a-la-cave-st-sebaste-de-jean-pierre-kuntzer/

Écrit par : Laurent Probst | 21 juillet 2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.