13 juin 2016

De Bouärd vs Saporta: encore un peu de patience

Deux ans d'instruction et deux journées d'audience n'auront pas suffit pour que les juges se forment une opinion au sujet de l'affaire de Boüard-Saporta. Diffamation ou pas? C'est en septembre que le verdict devrait tomber.

Les débats, tels que relatés par l'AFP, semblent avoir surtout tourné autour du dernier classement de Saint-Emilion.

07:43 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Il n'y a pas eu deux journées d'audience, mais une seule.
Les juges se sont formés une opinion, cela a paru évident aux personnes présentes. Le délibéré permet de rédiger le jugement et tient compte des vacances judiciaires. Attendons le 22 septembre.
Sachez cependant que trois des six témoins de Boüard s'étaient désistés et qu'il est maintenant connu que des membres du Comité national de l'INAO ont fait, à propos des réunions concernant le classement de Saint-Emilion, des déclarations incompatibles ou carrément contradictoires entre elles : cela ressemble bigrement à des faux témoignages... L’article 434-13 du Code pénal indique que le faux témoignage est un délit, envers la justice et envers les personnes lésées. A suivre...
Et que penser du Président du Comité national de l'INAO, dont le fils a fait un stage à Angélus, alors qu'il était partie prenante dans des décisions concernant le classement d'Angélus ?

Écrit par : CARLE | 16 juin 2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.