27 avril 2016

Balayer devant sa porte

Un des enjeux des négociations sur le Traité de Libre Echange entre les Etats-Unis et l'Union Européenne est le respect des appellations d'origine.

Deux modèles s'affrontent, l'Europe demandant aux Etats-Unis de ne plus permettre la vente et la fabrication de produits usurpant ses dénominations. Celles-ci, pour l'Europe, sont autant d'éléments d'authentification des productions et d'organisation des territoires. Tout cela est bel et bon, mais j'adhèrerai  encore mieux à la à la démonstration, si l'Europe balayait d'abord devant sa porte. Quand une AOP, la Feta, a pour aire de production tout le territoire de la Grèce continentale plus le nome de Lesbos, quelle crédibilité peut-on encore accorder à ce système?

440px-Balai_nb.jpg

11:34 Écrit par Hervé Lalau dans Etats-Unis, Europe, France, Fromages, Gastronomie, Grèce, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.