11 mars 2016

Un labyrinthe de senteurs

Cette cuvée de Côtes de Gascogne doit son nom au labyrinthe végétal du parc du Château de Cassaigne, dont les vignes sont aujourd'hui exploitées par les coopérateurs de Plaimont.

Est-ce pour cela qu'il nous balade de saveur en saveur, à en perdre la tête? Végétal, oui, il l'est un peu - quelques notes de rhubarbe. Mais surtout fruité / ananas, coing, pamplemousse, maracuja, la totale! Et tout ce petit monde se retrouve en bouche, soutenu par une superbe acidité et une charmeuse sucrosite - on peut parler d'acidulé. C'est tellement subtil, comme équilibre, qu'on craint que ça s'effondre - et bien non, l'impression est durable, je l'ai toujours inscrite quelque part sur les papilles quelques minutes après la dégustation.

IMG_8671.jpg

Mais tenez, pour être vraiment sûr, je renouvelle l'expérience. Si ce n'est pas du professionnalisme... 

Plus d'info: Château de Cassaigne

00:45 Écrit par Hervé Lalau dans France, Sud-Ouest | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Bonjour,

J'ai pu découvrir cette nouvelle cuvée 2014 en juillet 2015, après une soirée théâtrale : Du pur bonheur !

Je m'en souviens encore.

Cordialement.

Écrit par : Denis NERET | 19 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.