10 janvier 2016

Selon M. Evin... et selon moi

Selon Claude Evin, interviewé par le Télégramme de Brest, la nouvelle Loi Santé est "un échec total sur l'alcool".

Selon moi, la Loi Evin (Cahuzac) est "un échec total sur le vin". 

La consommation de whisky a augmenté de près de 15% depuis l'entrée en vigueur de la loi Evin, en 1991, pour atteindre 1,5 litre per capita; dans le même temps, la consommation de vin a baissé de 20%.

En effet, la loi Evin ne faisait aucune distinction entre les types d'alcool, et M. Evin ne s'est jamais préoccupé de ses effets différenciés. Pour des produits de grande marque comme les whiskys, qui n'ont besoin que d'un peu d'entretien promotionnel, un encadrement de la publicité ne cause guère de soucis. 

Pour le vin, filière où les marques sont rares et faibles, une communication plus qualitative serait nécessaire, mais la loi l'empêchait jusqu'ici.

Alors, non, M. Evin, je ne regrette pas que la nouvelle loi santé assouplisse (un peu) les règles autour de la publicité sur le vin; on ne fait là que réparer une injustice.

L'échec, c'est vous.

12:28 Écrit par Hervé Lalau dans Pour rire | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

Commentaires

Parfait, Hervé: 100 sur 100 !

Écrit par : Luc Charlier | 10 janvier 2016

Répondre à ce commentaire

Même article publié ce matin dans Sud-Ouest : même un élève de collège serait capable d'être plus nuancé. Niveau zéro de la politique.

Écrit par : MAUSS | 10 janvier 2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.