20 décembre 2015

Interloire diminue sa voilure

Lors de son AG de fin d'année, Interloire a entériné la fermeture de ses 4 "Maisons des Vins de Loire " de Saumur, Angers, Nantes et Tours, ainsi que de ses deux bureaux de Vertou et d'Angers. Et 14 suppressions d'emploi.

Le budget de l'interprofession passera en 2016 de 7,7 à 4,6 millions d'euros.

Unknown.jpeg

Tous les vins sont dans sa nature... mais peut-être plus dans ses moyens...

C'est la logique d'une démarche de recentrage sur des missions dites transversales de communication à l'international, d'études économiques et techniques et de promotion pour le compte de l'ensemble du Val de Loire.

Les autres missions étant à présent prises en charge par les ODG de chaque appellation elles-mêmes.

En contrepartie, les cotisations sont ramenées de 4,23 à 2,5 euros par hectolitre produit.

00:20 Écrit par Hervé Lalau dans France, Loire | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Dans le Roussillon, la cotisation obligatoire volontaire augmente. Tu nous l'a d'ailleurs confirmé. On voit donc que les "grandes théories" qui s'appliquent à tout le vignoble français, ne valent rien. Les gens d'InterLoire ne sont pas plus idiots que les autres mais ils ont estimé que cette politique "de rigueur" était la bonne pour eux. Une pierre de plus dans le jardin de "Sud de France" - je n'en suis pas adepte, vous le savez - qui vise à "lisser" encore plus l'ensemble de l'Occitanie. Je ne suis pas sûr que le thé du Yunnan (tout court) dépendant de l'agence régionale (à la taille de la République Populaire de Chine) soit une plus grande réussite que les "petits" jardins de Darjeeling.

Écrit par : Luc Charlierluc | 20 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.