18 décembre 2015

Les marnes de Marc

Mon excellent confrère des 5 du Vin et d'In Vino Veritas, Marc Vanhellemont, consacre un long billet au fameux "effet terroir", au travers d'un exemple réduit, à sa plus simple expression pour la qualités de la démonstration: un seul cépage, le Chardonnay, un seul grand type de sols, les marnes, décliné en sous-types selon les parcelles.

jura-andre-2009-161.jpg

Deux types de marnes du Jura (Photo (c) Marc Vanhellemont)

Et les vins expriment bel et bien des différences, je peux en attester pour en avoir dégustés plusieurs, notamment ceux de Stéphane Tissot, dont on se demande bien pourquoi il s'amuserait à faire des cuvées parcellaires si elles n'exprimaient aucune différence, alors qu'il serait tellement plus facile de tout récolter en même temps et de mettre dans le même conquet...

Je vous donne le lien: c'est ICI.

10:21 Écrit par Hervé Lalau dans Europe, France, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.