10 décembre 2015

Les bulles de fêtes, façon Delhaize

Longtemps, le Belge était un inconditionnel du Champagne, qu'il buvait surtout lors des fêtes de fin d'année. 

Aujourd'hui, avec le Cava et le Prosecco, c'est un peu la fête toutes les semaines; mais même pour les tables de Noël, à en croire cette pub de Delhaize, la bulle champenoise doit maintenant partager la vedette avec ses concurrents.

On notera que les marques du Prosecco (Anna Perenna) et du Cava (Perelada) sont très peu connues.

Par contre, la promotion 2+1 gratuit les met au tiers du prix du Champagne de Castellane.

Notons aussi qu'aucun Crémant n'a été retenu. Pas assez festif?

IMG_8398.jpg

00:34 Écrit par Hervé Lalau dans Champagne, Espagne, Italie | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

Commentaires

Perelada est un gros domaine près de Figuères et Gérone, bien connu dans le sud de la France, qui élabore des effervescents et des vins tranquilles corrects (mais fort sulfités) et organise de nombreux événements culturels (art lyrique, théâtre) ainsi que des spectacles plus "grand public". Les acheteurs de la GD et leurs plates-formes sont mondialisés, Hervé.
Moi, c'est le prix EFFONDRE que je récuse, comme toi. Que ce soit "tous les jours" pour les clients ne me dérange pas, et que ce ne soit pas hexagonal non plus. Mais il est vrai que je ne suis pas décoré du mérite agricole et que, sauf erreur de ma part, je n'ai pas la possibilité d'aller déposer un vote pour contrer le front dans le pays où je paie mes impôts et ma contribution sociale.

Écrit par : Luc Charlierluc | 10 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

Marques peu connues du consommateur, Luc.
Et pour ton info, moi qui pourrais voter en Belgique comme ressortissant de l'UE ne le fais pas car ne me retrouve absolument pas dans VOS clivages.
Je continue à voter en France pour les présidentielles et les référendums quand il y en a mais suis privé des régionales, par contre.

Écrit par : Hervé Lalau | 10 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

Ton analyse du non-vote est tout-a-fait correcte. Tu sais combien, alors que je suis un FRANCOPHILE dans la vie de tous les jours, je suis réticent face à l'organisation de votre vie publique et de votre état. Mais critiquer un autre état ne signifie nullement que j'adoube celui où, par hasard, je suis né.
Je t'ai encoyé un lien par ailleurs (e-mail).

Écrit par : Luc Charlierluc | 10 décembre 2015

Les commentaires sont fermés.