05 décembre 2015

Ansodelles

Faute de pouvoir continuer à utiliser son nom, sous la menace de poursuites en justice de la part d'un magazine féminin dont on taira le nom, le Domaine d'Elles, à Benais (AOP Bourgueil), devient Ansodelles.

 

IMG_5452.jpg

Ce qu'on ne pourra bientôt plus voir (photo (c) H. Lalau Février 2015)

 

J'avais apprécié le premier vin de ce jeune domaine, constitué par Anne Rouxelin et Sophie Raimbault dès leur sortie du Lycée viticole. Je suis sûr que le changement de nom ne changera rien à la qualité.

Plus d'info: ansodelles@hotmail.com

 

17:57 Écrit par Hervé Lalau dans France, Loire | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Je fais large publicité à cette affaire, Hervé, autour de moi. Je ne connais ces filles ni d'Eve ni de Salomé (Adam n'a rien à voir) et n'ai jamais bu de leur vin. Mais les exigences des baveux du groupe Hachette sont hallucinantes. Elles ont bien fait de céder, plutôt que de gaspiller leur énergie, si précieuse dans notre métier. Voilà encore un argument de plus à opposer aux tenants de la "propriété intellectuelle" (ou commerciale).
Quand un photographe vend un cliché d'un château de la loire (souvent du Loiret d'ailleurs), à qui reviennent les droits?

Écrit par : Luc Charlierluc | 06 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.