24 novembre 2015

Albert Mann Riesling Cuvée Albert 2014

Ce riesling d'Alsace me fait penser à un funambule.

Il présente juste ce qu'il faut de fruit mûr (cédrat confit) au nez et à l'attaque en bouche pour séduire sans tomber dans la vulgarité; en filigrane, l'acidité soutient et prolonge le plaisir de ce fruit, on balance un instant entre le sec et le gras. Il y a-t-il encore du sucre? Peu importent les données œnologiques, l'équilibre est superbe.

Et la longueur, sur le zeste de citron, le coing et la salinité, est extraordinaire. Le vrai dilemme: attendre encore ou en profiter dès à présent, dans la fougue de sa jeunesse? Je n'ai pas hésité longtemps: la bouteille était déjà vide!

NB. Capsule à vis - pour ceux qui douteraient encore que ce bouchage sied aux grands vins...

Mann (c) Lalau.jpg

 Albert Mann, Wettolsheim

19:38 Écrit par Hervé Lalau dans Alsace, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.