04 novembre 2015

Grandes Cuvées de Cava

Le Cava, ce ne sont pas que les bouteilles matraquées dans la distribution généraliste - celles qui ont taillé des croupières au Champagne sur pas mal de marchés étrangers, et qu'on commence même à voir en GD française. Le Cava, ce sont aussi des cuvées de prestige, amoureusement élevées sur lattes, comme le prouvait voici quelques jours une dégustation organisée par l'Office Commercial d'Espagne et la DO Cava.

Voici mes trois préférés. A la relecture, je m'aperçois qu'il s'agit tous de Bruts Nature. Comme quoi ce genre de produits n'est pas toujours une plaie à boire, un exercice de style. Ca peut même être très bon. J'ai aussi pu constater le travail très pointu sur les mono-cépages et les mono-crus (cela vous rappelle-t-il une autre région de fines bulles?).

Sumarocca Núria Claverol Brut Nature 2010 

Oh, la belle odeur de boulangerie chaude! En bouche, c'est plutôt gras, crémeux, miellé. Riche.

Originalité: ce Cava est issu du seul cépage Xarello, un des trois de la trilogie classique du Cava catalan. Et d'une seule parcelle.

cava

Juve & Camp La Capella Brut Nature 2005

Abricot, pain brioché, quelques notes d'évolution et même... une pointe de sucrosité. Très équilibré. La encore, une seul cépage: le xarello, et une seule parcelle de 7 ha, en altitude, à Espiells.

cava

Recaredo Reserva Particular Brut Nature Gran Reserva 2004

Pur, cristallin, iodé, pas mordant mais nerveux et frais. Belle finale saline. Un Cava royal - normal, Recaredo est le nom d'un roi wisigoth.

cava

La morale de la dégustation: le Cava peut rivaliser avec n'importe quelle grande région de bulles aux mondes, même dans les cuvées haut de gamme. Leurs prix sont plutôt abordables, pour des vins de ce niveau, et j'aimerais bien que ce soient ces produits auxquels on pense le plus quand on évoque cette dénomination...

 

10:09 Écrit par Hervé Lalau dans Espagne | Tags : cava | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.