30 août 2015

Petite balade dans les vignes de Savennières

Aujourd'hui, je vous propose de déguster... avec les yeux un peu du beau patrimoine viticole et bâti de Savennières, en compagnie de la Présidente du cru, Evelyne de Pontbriand (Domaine du Closel/Château des Vaults).

Rien ne vous empêche, par la suite, de compléter cette défense et illustration d'un monument de la Loire par l'ouverture de quelques flacons...

Photos (c) H. Lalau 2015

Savennières01.JPG

C'est parti!

 Savennières02.JPG

Première étape: Domaine aux Moines (Famille Laroche)

Savennières03.JPG

Au premier plan, non, ce n'est pas une parcelle de chenin, mais du cabernet.

 

Savennières04.JPG

Deuxième étape: La Coulée de Serrant

 Savennières05.JPG

Au fond à droite, la fameuse allée de cyprès qui guide le regard vers le mur entourant le domaine

 Savennières06.JPG

Troisième étape: sur le plateau 

Savennière07.JPG

Jeunes plantations

Savennnières08.JPG

Etape 4: Château des Vaults

 

IMG_7085.JPG

Une vue du parc

IMG_6985.JPG

Vue générale sur Savennières (à gauche, la Loire, au centre la coulée de Serrant)

savennières

Vous avez dit "schistes"? 

11:26 Écrit par Hervé Lalau dans France, Loire | Tags : savennières | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

26 août 2015

Lo Solelh du Château Maylandie

Lors de Millésimes en Languedoc, j'avais beaucoup apprécié la cuvée Le Cabanon, un Corbières rosé du Château Maylandie. Et voici qu'une deuxième cuvée, Lo Solelh (millésime 2014), vient d'être sélectionnée par mes confrères d'In Vino Veritas.

Voici ce qu'ils nous en disent: 

La robe brillante au ton saumoné nuancé de violet offre les parfums fruités des melons charentais et des groseilles rouges, la pointe acidulée du citron jaune. La bouche s’avère d’un abord aussi aisé que le nez le laissait supposer. Sans être vive, elle s’épice petit à petit de poivre qui souligne les fruits sentis y ajoutant grains de grenade et pêche de vigne, s’agrémente d’une agréable amertume au goût de réglisse et d’écorce d’agrumes qui amplifie sa fraîcheur. Un rosé à la fois délicat et tendrement gourmand.
Pressurage direct pour la Syrah et saignée pour les Grenache et Cinsault. Prix TTC cave : 6,50€

www.maylandie.fr

Et moi, en prime, je vous montre la productrice.

IMG_6041.JPG

Qu'est-ce qu'on fait quand le Solelh tape trop fort? On s'abrite au Cabanon... (Photo (c) H.Lalau 2015)

00:43 Écrit par Hervé Lalau dans Languedoc | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |