29 juin 2015

Couly Dutheil Chinon Blanc Les Chanteaux 2014

 

Un Chinon blanc? Oui, ça existe, comme le loup du même nom (le blanc représente environ 1% de la production de l'AOP); et même, ça gagnerait à être mieux connu. 

Avec cette cuvée Les Chanteaux, la maison Couly-Dutheil, bien connue pour son Clos de L'Echo, prouve ici sa maîtrise du pâle. Sacré Chenin qui bien souvent, tire le meilleur de chaque type de sol! Ici, du calcaire.

Son nez est tellement gourmand, riche et miellé que je pensais déjà à un liquoreux; et pourtant, non, c'est sec - ou peu s'en faut, je n'ai pas l'analyse. Mais gras.

Coing, pomme verte, abricot, fleurs blanches, c'est un festival d'arômes estivaux au nez; la bouche est  nerveuse, pleine de sève, et finit en beauté sur une note de pierre à fusil. Un vin que je qualifierai à la fois d'enjoué et de capiteux.

IMG_6545.JPG

Le dessin sur l'étiquette résolument surannée évoque Saint Louans guérissant les maladies. Le bon saint a donné son nom à un prieuré à Chinon, et à une maison de retraite. Mais n'anticipons pas! Cette cuvée, quant à elle, m'a guéri d'une épouvantable sécheresse en bouche, et, à défaut de l'ultime sérénité de la contemplation ou du grand âge, m'a donné quelques belles minutes de félicité.

10:32 Écrit par Hervé Lalau dans France, Loire | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

Commentaires

Pour le plaisir de la discussion (for the sake of arguing), est-ce qu'on ne peut pas proposer que "le chenin tire le meileur de tous les types de sols qui se réchauffent bien et sont filtrants", plutôt. Si je ne m'abuse, il "marche" très bien sur tous les schistes (carbonifères ou non), sur le calcaire (tu le montres) et les tuffeaux en général, sur les poudingues, sur les aubuis très rocailleux, sur les perruches avec bcp de silex ... Sur sols sablo-limoneux plus lourds, ou sur des sols argileux moins bien drainés, c'est bof-bof me semble-t-il. Je peux me tromper et attends la contradiction avec intérêt En fait, une fois encore, ce n'est pas le "sol" lui-même qui compte, c'est la manière dont il gère l'eau.

Écrit par : Luc Charlier | 29 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Oui. Et je pensais aussi à l'Afrique du Sud, où il est présent un peu partout.

Écrit par : Hervé LALAU | 29 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.