18 mars 2015

Je suis Bardo

J'ai visité le musée du Bardo à Tunis, il y a quelques mois. J'ai pu y admirer les merveilleux témoignage de la culture tunisienne, au fil de son histoire - numide, carthaginoise, romaine, byzantine, islamique... et notamment de sa viticulture, dont de merveilleuses mosaïques se font l'écho dans certaines salles.

L1060364.JPG

Une des très belles mosaïques du Bardo (photo H. Lalau)

Aujourd'hui, j'apprends que des terroristes viennent de tuer des visiteurs au sein même du musée.

J'aurais pu en faire partie. Comme n'importe quel touriste, comme n'importe quel badaud, amoureux des belles choses, curieux des cultures différentes, de la diversité.

Je suis d'autant plus révolté que je sais à quel point la Tunisie a besoin de stabilité. D'ouverture. De touristes aussi, puisque le tourisme est un des moteurs de l'économie de ce superbe pays méditerranéen. La nouvelle ministre du tourisme Salma Elloumi Rekik, ne ménage pas ses efforts pour y parvenir. 

Quel gâchis! 

Aujourd'hui, comme j'ai été Charlie, je suis Bardo. 

A mes amis Tunisiens, je veux juste dire: tenez bon!

15:03 Écrit par Hervé Lalau dans Tunisie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.