02 mars 2015

Les conseils d'Aristote

Pourquoi, se demande Aristote, est-on impuissant à l'acte sexuel quand on est ivre ?

"N'est-ce pas parce qu'il faut alors qu'un lieu du corps soit plus échauffé que tout le reste ? Ce qui les empêche d'accomplir l'acte, c'est la quantité de chaleur répandue dans leur corps entier. La chaleur qui résulte du mouvement est plutôt éteinte par le milieu où elle va, parce que dans les ivrognes, il y a beaucoup d'humidité, dont la coction n'est pas faite. De plus, la liqueur séminale vient de la nourriture; et il faut toujours qu'il y ait digestion de la nourriture qui, remplissant le corps, le rend propre et le pousse à l'acte vénérien. C'est pour cela qu'en vue de l'accomplissement de l'acte, il y a des médecins qui recommandent de déjeuner fortement et de souper légèrement, afin que les matières non digérées soient moins abondantes que les matières bien digérées."une_curiosite_infinie_544x746.jpg

J'ai une autre théorie. Il est aussi très difficile de mettre sa clé dans le trou de la serrure quand on a trop bu.

10:26 Écrit par Hervé Lalau dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.