04 février 2015

Château du Cléray Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie 2014

En Muscadet, l'été indien de septembre 2014 a sauvé un millésime bien compromis par l'autre été, le vrai, particulièrement pourri (au sens propre comme au figuré). 

Au Château de Cléray, il a fallu trier; la récolte a donc été assez faible, "mais ce qui restait était beau", nous dit Pierre-Jean Sauvion, l'oenologue du domaine, rencontré au salon des Vins de Loire, hier, à Angers.

La preuve dans le verre, avec un vin tiré pour l'occasion; un jeunot qui, certes, sort tout juste de son lit (ou plutôt de ses lies), mais qui promet déjà beaucoup.

Très fin au nez, il présente des notes florales très élégantes (chèvrefeuille?), mais aussi pas mal de fruit (pomme et poire, surtout), qui se poursuivent en mode mineur en bouche, accompagnés d'épices. La finale est assez grasse, légèrement beurrée, mais aussi saline; et pour tout dire, elle appelle au deuxième verre.

Comme le dit Pierre-Jean Sauvion: "Le melon est le plus grand cépage du monde; et comme toutes les stars, il ne se donne pas d'emblée, il faut aller chercher sa complexité". 

FullSizeRender.jpg

13:45 Écrit par Hervé Lalau dans Loire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.