20 décembre 2014

Vive le foie gras quand même (millésime 2014)

Malgré les sondages annuels qui chiffrent à l'envi la sensiblerie de certains de nos concitoyens, malgré les effarouchés de la gastronomie bienpensante, malgré la complaisance des médias (1) qui ne semblent pas trop s'intéresser à l'avis des éleveurs, ni même au fait qu'une majorité de Français en mangera à Noël ou au jour de l'An, pourvu qu'ils en aient les moyens ou le goût, je maintiens mon attachement au foie gras. Je viens d'ailleurs, par esprit de contradiction, d'en acheter deux pour les fêtes. De l'Alsacien, cette année (publicité gratuite, je l'ai payé).

bienpensance,sensiblerie,anti-gavage,gavage des esprits

J'étais loin d'être le seul, cet après-midi, à en acheter, ce qui me rassure un peu.

Je prie les abolitionnistes du gavage de ne pas m'importuner cette fois-ci. Inutile de me gaver... l'esprit. Vous ne changerez pas d'avis, moi non plus. Mais je tiens pour une liberté essentielle qu'un groupe d'activistes, quel que soit son nombre et sa véhémence, ne puisse m'empêcher de manger ce qui j'aime, et ce que l'on produit en France depuis des siècles.

PS. A quand un sondage émanant des producteurs, pour changer? Ou même, des pouvoirs publics?

 

(1) Ainsi, quand le Monde titre: La cruauté du gavage des oies indigne au Royaume Uni, il ne met aucun guillemets, ne prend aucun recul. Mais quand le même journal parle des sables bitumineux au Canada, il met "pétrole sale" entre guillemets, par exemple.

(2) Le même journal de référence (sic) résume le sondage d'Opinionway de la manière suivante "Près d'un Français sur deux favorable à l'interdiction du gavage". n'est-ce pas prendre les chiffres par le petit bout de la lorgnette? Pourqoui le Monde ne titre pas plutôt: "Plus d'un Français sur deux favorable au gavage des oies"?

20:17 Écrit par Hervé Lalau dans France | Tags : bienpensance, sensiblerie, anti-gavage, gavage des esprits | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

Commentaires

A la demande du généraliste de mon village - je ne suis pas abilité à prescrire, dans votre beau pays, alors que j'ai bossé un an GRATUITEMENT à l'hôpital Bichat en 1986 - je suis allé faire une échographie de la prostate - lisez, abdominale, pas par le TDC ("trou du cul", pour les intimes). Le radiologue a décrit exactement ce que j'avais prédit, et l'a couché sur son compte-rendu. En outre, et personne ne le lui avait demandé, il a décrit MON foie gras: stéatosique et homogène. De quoi se mêle-t-il? Made in France. Kikenveu?

Écrit par : Luc Charlier | 20 décembre 2014

Répondre à ce commentaire

Etonnant qu'un médecin ne soit pas habilité, en Europe, à se soigner lui-même où qu'il soit. Il y a des trucs en Europe qui ne vont décidément pas.

Écrit par : Hervé Lalau | 20 décembre 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.