13 décembre 2014

Suisse, mais avec liège

La Suisse Edelweiss est le nom d'une cuvée de chasselas de la Cave de Jolimont (groupe Schenk), en promo ce week-end chez Carrefour Belgique - sans doute l'effet raclette.

Croix helvétique, cépage helvétique, plus suisse que ça tu meurs... de soif!

Unknown.jpeg

Pour les Belges, le liège

 

Sauf que la bouteille est bouchée au liège, alors que la capsule à vis obture 85% des vins suisses. Ce qui est à la fois beaucoup plus pratique, et plus adapté pour préserver le petit frisson du chasselas vaudois...

Cherchez l'erreur!

Et ne me dites pas que le consommateur non-suisse est plus bête...

 

Unknown-1.jpeg

Pour les Suisses, la vis

 

17:02 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Europe, Pour rire, Suisse | Lien permanent | Commentaires (5) | | | |

Commentaires

Je ne comprends pas ton illustration. S'agit-il de l'habillage Carouf et de l'habillage suisse du même vin? Si oui, le "relookage" belge est réussi et les gens du marketing de cette gde surf se sont dits - ils ont largement tort - que le public "accepterait" mieux un bouchon de liège. Ou alors le modèle de bt choisi n'existe pas en screwcap, ou n'est pas compatible avec leur sertisseuse.

Écrit par : Luc Charlier | 13 décembre 2014

Répondre à ce commentaire

le premier habillage n'est pas spécifiquement destiné au marché belge, mais c'est celui que j'ai vu.
Le second est un de ceux qu'on peut trouver en Suisse?

Écrit par : Hervé Lalau | 13 décembre 2014

Répondre à ce commentaire

Merci, Hervé. Passe de bonnes fêtes de fin d'année, avec les tiens. Certains de tes proches, à mon image, rendront un peu plus riches les producteurs d'insuline (Vive la bûche de Noël), qui esclavagent indignement de pauvres petites Escherichia coli (transgéniques) qui ne leur ont rien fait. Ainsi va la vie.

Écrit par : Luc Charlier | 13 décembre 2014

Répondre à ce commentaire

C'est bien connu : les Belges ont ceci de commun avec les Français, c'est qu'ils ne savent pas dévisser une capsule.

Écrit par : Michel Smith | 15 décembre 2014

Répondre à ce commentaire

Ni notre extrême droite d'ailleurs, hélas.

Écrit par : Luc Charlier | 15 décembre 2014

Les commentaires sont fermés.