17 octobre 2014

Bandol La Bastide Blanche 2010

Prenez une vingtaine de beaux hectares de Mourvèdre, de Grenache et de Cinsault sur cailloutis calcaires, que vous faites mijoter sous le soleil varois, et sans pesticides. Le tout, sous le regard de Michel Bronzo (ancien président de l’Appellation Bandol), qui surveille amoureusement la «cuisson», pardon, la maturation et la vinification.stacks_image_436.jpg

La Bastide Blanche (Photo Stacks)

Vous obtenez un vin structuré, au boisé grillé-fumé, mais qui a gardé beaucoup de fruit (mûre, cerise noire, cassis, plus un soupçon de cannelle). Sans oublier un petit côté rustique, et beaucoup de présence en bouche.

 

banner_3.jpg

Plus d'info: La Bastide Blanche

 

00:26 Écrit par Hervé Lalau dans France, Midi, Provence | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.