04 octobre 2014

Hugel à nouveau chez Leclerc, à son insu

Après Cora, il y a quelques années, après Leclerc, en 2013, c'est à nouveau Leclerc qui propose des vins de chez Hugel pour sa foire aux vins. Malgré le refus de cette maison alsacienne de vendre ses vins en Grande Distribution.

Comment est-ce possible? Lisez-vous même ICI

00:50 Écrit par Hervé Lalau dans Alsace, France | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

Commentaires

J'ai beaucoup de mal à admettre ce mépris fondamental à l'égard des clients de Leclerc, et cette stigmatisation d'un de leur client...
Comme je le suis aussi, parfois, de la Boutique Hugel, je pense que je vais leur retirer ma pratique...
(Mais ceci dit, et je n'ai pas vérifié, si l'offre de Leclerc est moins avantageuse que celle de Hugel, cela doit être stigmatisé. Bien entendu, toutes choses étant égales par ailleurs : quantités de commande, frais de port, payement...)

Écrit par : Norbert | 04 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

C'est le choix d'Hugel.

Je ne sais pas si l'on peut parler de mépris des clients de Leclerc, plutôt d'un mépris pour la formule qui consiste à faire des coups lors des foires aux vins en s'appuyant sur des marques qui ont décidé de travailler plutôt avec la restauration et les cavistes.

Mais à part cela, qu'un professionnel qui s'engage par écrit a ne pas revendre des produits dans un circuit donné le fasse quand même, cela ne vous choque pas, Norbert?

Écrit par : Hervé LALAU | 04 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Et moi, je souteins à 100% l'attitude de Hugel. Il ne s'agit pas de Leclerc en tant que tel, mais de toute la GD. Un vigneron qui se respecte, dût-il plonger, ne vend pas à ces gens-là! J'ai de l'amitié pour Eric Boschman, depuis longtemps, et il le sait. Pourtant, je désapprouve totalement son alliance avec ce milieu, depuis longtemps, et il le sait aussi.

Écrit par : Luc Charlier | 05 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.