06 septembre 2014

Liège, synthétique, capsule: étude comparative

Intéressante étude de l'institut des Sciences de la Vigne et du Vin, sous la houlette de Mme Valérie Lavigne (la bien nommée), à propos des différents type de bouchage des vins. 

Mon confrère québécois Marc-André Gagnon en fait une excellente synthèse, que l'on trouvera ICI

Cette étude corrobore les expériences que j'ai pu mener avec quelques collègues - de façon empirique - sur des vins aussi divers que des rieslings alsaciens, des Sancerre, des Bourgueil, des sauvignons de Nouvelle Zélande...

bouchage

00:11 Écrit par Hervé Lalau dans Alsace, Europe, France, Loire, Nouvelle-Zélande, Vins de tous pays | Tags : bouchage | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Oufti !


. l’obturateur ne confère pas la capacité de garde, il la préserve ...
. il n’y a que le bouchon pour raccourcir la vie d’un gran vin ...
. les obturateurs imperméables préservent mieux la garde ...
. ce que l’on peut reprocher au liège, c’est avant tout son hétérogénéité

On soucrit à tout cela. We want more !

Écrit par : Luc Charlier | 06 septembre 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.