31 août 2014

Un Polonais préside le Conseil de l'union Européenne

L'élection du Polonais Donald Tusk à la Présidence du Conseil de l'Union européenne est un événement qui me semble mériter un petit billet ici: c'est en effet la première fois qu'un citoyen des pays de l'Est arrive à une fonction de premier plan dans l'Union.

Certes, cette fonction est encore assez décorative - et le restera tant qu'on ne lui donne pas d'épaisseur politique - tiens, pourquoi ne pouvons-nous pas élire directement notre président européen? Pourquoi ne pouvons-nous pas voter pour des listes multinationales? Nous avons pourtant assez d'élections nationales pour penser et voter français, ou belge, ou allemand, celles de l'Europe, à mon sens, devraient dépasser les clivages nationaux.

Quoi qu'il en soit, un président polonais pour l'Europe, c'est tout de même mieux pour l'image du pays que le plombier dont on nous a rebattu les oreilles.

Au fait, la Pologne est aujourd'hui un joli marché pour les vins français - un des rares sur lesquels nous conservons une place prépondérante.

Ca s'arrose!

10:31 Écrit par Hervé Lalau dans Europe | Tags : donald tusk, pologne, europe | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

Commentaires

Un Plombier ?


Je ne savais pas que Carol Wojtyla avait été plombier.

Écrit par : Luc Charlier | 31 août 2014

Répondre à ce commentaire

Strictement parlant, le Vatican ne fait pas partie de l'Union

Écrit par : Hervé LALAU | 31 août 2014

Répondre à ce commentaire

Tel Aviv non plus, pourtant, ils participent à l'Eurovison de la chanson ! On m'a dit que "Les prêtres" auraient une bonne chance de l'emporter, après Soeur Sourire.

Écrit par : Luc Charlier | 31 août 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.