10 octobre 2014

Un Pinot de Neufchâtel

Poursuivons notre exploration des pinots d'ailleurs, avec ce vin du canton de Neuchâtel: la Cuvée Pur Sang 2010 des Caves de Chambleau, à Colombier.

Je l'ai dégustée sur les conseils d'un oenologue suisse, et en bonne compagnie - celle de Christine Collins (Concours du Monde), dans les jardins de la mairie de Sierre, à l'occasion de Pinots du Monde 2014.

Aux manettes de cette exploitation relativement jeune, sur les hauteurs dominant le lac, on trouve Louis-Philippe Burgat.

En quelques années à peine, ce vigneron s'est fait une belle réputation, pour ses vins inspirés, fruits de la vigne et d'une réflexion, comme le prouve cette citation mise en exergue: « Le style n’est pas hasard ou improvisation, il procède d’une idée » (Emile Peynaud, le vin et les jours).

Et j'ajouterai: "Le style, c'est l'homme" (Pascal).

pinot noir,neufchâtel

Si c'est bien le cas, et à en juger par ce vin, on a affaire à une homme d'une rare élégance. 

La belle robe rubis, nous met en condition. Le nez très ouvert, très pinot, aussi - fraise, cerise burlat, quetsche, épices douces, nous allèche les papilles. Une fois en bouche, le vin trouve vite sa place, il nous charme par sa balance gras-acidité, et ses tannins tout en dentelle. Equilibre est le maître mot de ce vin de vignes de vieilles sélections, de raisins bien mûrs, de sols calcaires assez secs et de petits rendements. L'élevage en barrique (22 mois) est parfaitement réussi, le bois se fond dans le vin mais ne le domine pas. Déjà tout à fait plaisant aujourd'hui, ce Pur Sang est taillé, non pour la course, mais pour la garde.

Pas sûr, à l'aveugle, que tout le monde le place en Suisse. 

Contact: http://www.chambleau.ch

08:01 Écrit par Hervé Lalau dans Suisse | Tags : pinot noir, neufchâtel | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Tout à fait d'accord avec vous! Moins onéreuses et de moyenne garde les cuvées Pénéloppe et Charlotte valent largement le détour.
Quand je passe dans la région je passe au domaine (la vue sur le lac est sublime!!!) et les portes sont toujours ouvertes pour une dégustation de la gamme en présence de Mr ou Mme Burgaud. Une très belle découverte et une belle alternative aux Bourgognes.

Écrit par : David Van Zuylen | 10 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.