09 août 2014

10 ans de prison pour Rudy Kurniawan, faussaire en vins

Ce jeune Indonésien se présentait naguère comme un collectionneur de vins fins. La réalité était plus triviale: il vendait des contrefaçons de vins rares (notamment de grands Bourgogne). Sa petite entreprise aurait duré de 2004 à 2012. Et s'il aura finalement été repéré, c'est notamment parce qu'il allait jusqu'à vendre des millésimes antérieurs à la fondation de certaines maisons. Moralité: si l'on vend de l'histoire, mieux vaut bien la connaître...

Ce jeudi, le tribunal de Manhattan lui inflige 28 millions de dollars d'amende.

Les victimes de M. Kurniawan croyaient faire une affaire, ils ont non seulement perdu de l'argent, mais aussi la face. 

Je me demande s'ils ont jamais ouvert les bouteilles de vin de Magic Rudy, et si oui, s'ils les trouvaient bons.

 

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne, Etats-Unis | Tags : kurniawan | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.