30 mai 2014

Obligation de résultat

Assigner en justice votre œnologue parce qu'il n'a pas réussi à faire de votre vin le cult-wine envisagé? Aux Etats-Unis, ça se fait. En tout cas, au Château Potelle, dans la Napa.

Et les sommes en jeu sont à la démesure de cette "obligation de résultat": 1,6 million de dollars! Heureusement que sur le site de Potelle, on lit que le vin n'est pas une affaire d'ego...

Bon, c'est un peu plus compliqué que ça: Jean-Noël Fourmeaux, le propriétaire français (comme quoi il n'y a pas que les Américains qui soient procéduriers) reproche à son oenologue des fautes techniques.

On verra bien ce qu'en dit le juge.

PS. Un Français qui utilise le mot château en Californie... "yes we can!". Là encore, l'explication est sur le site: "We wanted to be creative in making wine rather than being constrained by the years of traditions that existed in France". Notez, M. Fourmeaux a quand même choisi de travailler des cépages français.

07:33 Écrit par Hervé Lalau dans Etats-Unis, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.