21 mai 2014

Que pensez-vous du Marselan?

Avec le Caladoc, le Marselan est une des dernières grandes obtentions de la recherche agronomique française en matière de cépages. Il est né en 1961 à Marseillan, en France, d'où son nom.

C'est un croisement de grenache noir et de cabernet-sauvignon. L'INRA cherchait un cépage de qualité pouvant s'adapter aux climats secs. Il l'a trouvé.

Ses caractéristiques physique principales: de petits grains et de de petites grappes - d'où de petits rendements.

Cela n'a cependant pas découragé les vignerons d'en planter, aussi bien dans le Midi de la France qu'ailleurs. On en trouve aujourd'hui en Catalogne, en Californie, en Tunisie... et même en Chine.

C'est qu'il semble avoir cumulé les avantages de ses deux parents. 

Vous produisez du Marselan? Votre avis m'intéresse. Dites-moi ce que vous et vos clients en pensez. Le vinifiez-vous pur ou l'assemblez-vous? Quel rendement moyen obtenez-vous? Envisagez-vous d'en planter encore? Merci de me contacter ou de me faire passer vos commentaires.

 

 

00:18 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Je rencontre souvent le Marselan lors de mes déplacements en Chine. Il s'y exprime en des vins très colorés, souples et ronds, avec une belle expression de fruits rouges. Ce sont des vins équilibrés, faciles à comprendre et à apprécier pour le consommateur (qu'il soit chinois ou d'ailleurs). En Chine le Marselan est vinifié (et embouteillé) pur, mais il ferait un excellent vin d'assemblage pour apporter rondeur, équilibre et fruit. Il est cultivé dans des régions sèches (avec goutte à goutte) et donne des rendements modérés.

Écrit par : Pascal Hénot | 22 mai 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.