26 avril 2014

La Capitainerie, à Homps

Vous êtes de passage en Minervois et vous cherchez à vous faire une bonne idée de l'offre locale de vins?

Ne cherchez plus, c'est ici.

A la Capitainerie d'Homps, au bord du canal. 

Attachez votre péniche, ou votre solex. Ou garez votre voiture et passez la porte. 160 vins vous attendent. Minervois, Minervois la Livinière, Muscat de Saint Jean, Carthagène... Quelques produits régionaux, aussi, du miel, du safran... Sans oublier les brochures d'information qui vous permettront de ne pas boire idiot; de visiter les grottes, de voir les belles églises, de faire du vélo le long du chemin de halage, ou du bateau sur le canal.

Laissez vous dériver au gré de vos envies...

IMG_3680.JPG

Publicité gratuite - je suis comme ça, moi, quand je passe un bon moment, je partage...

00:03 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Tags : homps, languedoc, aude, minervois, vins | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |

Commentaires

Merci pour le tuyau Hervé...La France qu'on adore!

Écrit par : Gosselin jean Noël | 26 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Hervé,


Ma mère (84 ans bientôt) m'a commandé un mini-trip sur le canal du Midi (3 jours) et nous avons réservé une petite péniche fluviale de plaisance, départ à .... Homps le 16 mai en direction de Béziers. Je retiens ton tuyau ... notre sponsor aime le vin.

Écrit par : Luc Charlier | 26 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Vous ne serez pas déçus. Le passage des écluses de Riquet à lui seul vaut le détour, la navigation est très facile; et moyennant un dispositif que tu vas inventer, la péniche avancera au gaz du schiste des Faugères ou des Saint Chinian...

Écrit par : Hervé Lalau | 26 avril 2014

Répondre à ce commentaire

En 1992 ou 93, j'avais passé une semaine sur une pénichette identique en parcourant la Sarthe et la Mayenne, avec arrêt au Ch. d'Epiré et chez l'adorable Monsieur Roussier, qui venait de vendre la Coulaine à Papin. A cette occasion, mon feu père nous avait invités au Pavillon Le Quéré, qui était un sensationnel restaurant au centre d'Angers. Malheureusement, l'infâme pâtissier, traiteur et démolisseur de vignobles qu'était Gaston Lenôtre y mangeait aussi et sa suite avait monopolisé l'attention. Quant un plouc veut faire chic .... Toutefois, le personnel avait assez bien "cadré" et le repas fut excellent.
Je connais donc et le maniement des écluses (il y en a de plus difficiles que d'autres) et aussi ce bief car Christine a vécu longtemps à Capestang, qui est également une base de plaisanciers recherchée.

Écrit par : Luc Charlier | 26 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.