12 mars 2014

Campania Stories, le retour: chez Astroni

Me voici de retour en Campanie, et plus précisément dans les Campi Flegrei, cette drôle de région à l'Ouest de Naples, que ses cratères font ressembler à une meule d'Emmenthal. Le nom signifie quelque chose comme '"champs du feu", et l'on verra que ce n'est pas usurpé.

Première étape chez Astroni, un producteur dont j'avais pu apprécier quelques blancs lors de mon premier passage. Cette fois, j'essaye les rouges aussi. C'est d'ailleurs le thème de cette session des Campania Stories.
 
J'aime bien la démarche de Gerardo Vernazzaro, le propriétaire, qui consiste à quitter le tout cépage (sur l'étiquette et dans l'approche du vin) pour s'intéresser un peu plus aux parcelles et à la zone de production. Après tout, on peut facilement planter du Piedirosso ou de la Falanghina en Australie, mais déplacer la bouche du volcan éteint qui jouxte Astroni, c'est plus difficile... En plus, Gerardo fait partie de cette génération d'oenologues ouverts sur le monde, il expose dans sa cave des bouteilles (vides) de vin qu'il a apprécié sur tous les continents, et même quelques bouteilles (pleines) du vin de quelques voisins. Manifestement, il aime son métier, et il aime partager sa passion.

Astroni.JPG

Gerardo, fier de ses Campi Flegrei, mais ouvert sur le monde
 
Falanghina Campi Flegrei Colle impératrice 2012

Mer et volcan? Ce vin évoque l'iode, les embruns, le sel, mais aussi la fumée. Le tout, sous de jolies notes de pomelo. La finale est très vive, on ne s'en lasse pas.

 

photo.JPG

Les légumineuses qui retiennent les terrasses de lave ont presque vue sur mer
 
Falanghina Strione 2010
Plus concentré, au nez, du coing, de la pomme; en bouche, pas mal de gras, de belles notes de pierre à fusil, aussi. Superbe!
 
Piedirosso colle rodondella 2012
Jolies nuances florales au nez (géranium), un côté pinot noir en bouche. Un poil de rusticité, une grande fraîcheur, une bonne acididité, c'est gouleyant, mais typé - salin, fumé, très original.

photo.JPG

Mon coup de coeur
 
Tenuta Camaldoli Piedirosso 2011
Sélection de meilleures parcelles. Plus riche que le précédent. Au nez, beaucoup de fruit noir, mais aussi de la  menthe; en bouche, des tannins bien présents mais joliment enrobés, du noyau de cerise, du fumé, du romarin et de la réglisse en finale. Beau vin de gastronomie - viandes en sauce, gibier..., n'ont qu'à bien se tenir!
 
 

16:09 Écrit par Hervé Lalau dans Gastronomie, Italie | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

Commentaires

Très tentant!


En outre, tu as rencontré un oenologue qui aime le vin. Voilà qui n'est pas fréquent. Une fois encore, je n'ai pas dit que cela n'existe pas!
Une question: alors qu'ils souffrent chaque année - ou presque - d'incendies catastrophiques, pourquoi veux-tu en plus imposer un volcan aux Australiens? Et la charité chrétienne, frère Hervé?
Et enfin: il y a des Vélosolex à Emmenthal?

Écrit par : Luc Charlier | 13 mars 2014

Répondre à ce commentaire

eh oui les velosolex ici aux Campi Flegrei ça roule á la mozzarella di bufala dop et aux cozze crude - les moules crues

Écrit par : caio miseno | 13 mars 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.